Asercus sur quelques détails de la guerge avec des planches explicatives

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 7 - LA PRATIQUE DE LA GUERRE à l'usage DES MILITAIRES DE TOUTES ARMES ET DE TOUS PAYS D'après un manuscrit rédigé en 1815, par un général d'alors, et revu, en 1855, pour être mis en harmonie avec les connaissances et l'organisation du jour.
Page 20 - par un général d'alors, et revu en 1855 pour être mis en harmonie avec les connaissances et l'organisation du jour. Avec 15 planches. Tome IV, NÉCESSITÉ POUR LA FRANCE D'UNE PUISSANTE ARMÉE, et considérations nouvelles sur les troupes à cheval, par le maréchal
Page 20 - MAXIMES, CONSEILS ET INSTRUCTIONS SUR L'ART DE LA GUERRE, aide-mémoire pour la pratique de la guerre, à l'usage des militaires de toutes armes et de tous pays, d'après un manuscrit rédigé en
Page 6 - Tout dépend des circonstances; comme vient le vent, il faut mettre la voile. » Mais si, d'avance, vous ne savez pas quelle est la voile qui convient pour tel ou tel vent, comment mettrez-vous la voile selon le vent
Page 145 - de la force physique; on la prépare en élevant l'âme du soldat, en lui donnant l'amour de la gloire, l'honneur régimentaire, et surtout en rehaussant le patriotisme dont le
Page 151 - vos soldats sur les guerres passées, leur citer les actions d'éclat de nos braves, exciter chez eux le désir de les imiter, et faire en un mot ce que votre intelligence pourra vous suggérer pour leur donner l'amour de la gloire.
Page 63 - garde de police, qui éclairera leur marche; le corps principal suivra de près. Si, contre toute attente, on rencontrait l'ennemi posté sur la route de retraite, il faudrait l'attaquer avec vigueur, sans perdre de temps, afin de n'avoir affaire qu'à cette partie des assaillants, qui ne peut être fort nombreuse. L'ennemi, obligé de
Page 59 - exige d'eux : un ton ferme apprend à tous qu'il attache une grande importance aux règles qu'il prescrit. Pour s'assurer qu'il a été bien compris, il fait répéter la leçon à un ou deux des plus intelligents d'abord, à deux ou trois des moins intelligents après. Il indique ensuite le point qu'il a
Page 158 - Il est temps de reconnaître que la colonne n'a que la puissance morale, qui est sans doute considérable, mais qu'elle doit être détruite par une ligne quand celle-ci saura un peu manœuvrer et tirer parti de la supériorité de son feu. Quelques petites colonnes, espacées de trois en trois bataillons,
Page 56 - terminée, il se mettra dans la pensée à la place de son ennemi, et jugera, d'après la forme du terrain et la direction des chemins, quel serait le cercle qu'on pourrait faire décrire aux corps

Informations bibliographiques