Dictionnaire d'anecdotes, de traits singuliers, et caractéristiques, historiettes, bons mots, naivetés, saillies, reparties ingénieuses, &c, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 40 - Point du tout, dit M. le Prince ; ne vous fâchez point : tout va bien.» Minuit vint, le feu d'artifice ne réussit pas, il fut couvert d'un nuage ; il coûtait seize mille francs. A quatre heures du matin, Vatel s'en va partout, il trouve tout endormi, il rencontre un petit pourvoyeur qui lui apportait seulement deux charges de marée ; il lui demande : «Est-ce là tout ? — Oui, monsieur.
Page 268 - C'est un beau spectacle que celui des lois féodales : un chêne antique s'élève ' ; l'œil en voit de loin les feuillages ; il approche ; il en voit la tige ; mais il n'en aperçoit point les racines; il faut percer la terre pour les trouver.
Page 40 - Monseigneur, votre bonté m'achève ; je sais que le rôti a manqué à deux tables.» « Point du tout, dit M. le Prince ; ne vous fâchez point : tout va bien.
Page 345 - Heureux celui qui peut dire, mes ennemis & mes rivaux censurent en moi des vices que je n'ai pas ! Que t'importe, si tu es bon, que les hommes te poursuivent comme méchant ? N'as-tu pas pour te consoler deux témoins éclairés de tes actions, Dieu &.
Page 48 - A dix ou douze maisons de là, il entra dans une allée, monta à un quatrième étage, et en arrivant chez lui, où l'on ne voyoit clair qu'à la faveur de la lune...
Page 40 - Il ne savoit pas que Vatel avoit envoyé à tous les ports de mer. Vatel attend quelque temps; les autres pourvoyeurs ne vinrent point; sa tête s'échauffoit, il crut qu'il n'auroit point d'autre marée; il trouva Gourville, il lui dit : Monsieur, je ne survivrai point à cet affront-ci.
Page 285 - Voyez , petit garçon , ce que fait le silence , « quand il est observé avec conduite. — Voilà comme vous « faites toujours, Molière, dit Chapelle, vous me commettez « sans cesse avec des ânes qui ne peuvent savoir si j'ai raison. Il « ya une heure que j'use mes poumons , et je n'en suis pas plus
Page 342 - Si ce breuvage donne l'immortalité, vous ferez de vains efforts pour me faire mourir; et s'il ne la donne pas, auriez-vous l'injustice de me faire mourir pour un si frivole larcin?
Page 39 - Je suis perdu d'honneur; voici un affront que je ne supporterai pas. Il dit à Gourville : La tête me tourne, il ya douze nuits que je n'ai dormi; aidez-moi à donner des ordres; Gourville le soulagea en ce qu'il put.
Page 116 - Enfuite il parut rêver un moment. Mais levant tout d'un coup les yeux & les mains au Ciel , il s'écria dans une...

Informations bibliographiques