L'incident électoral: de la révolution française à la Ve république

Couverture
Philippe Bourdin, Jean-Claude Caron, Mathias Bernard
Presses Univ Blaise Pascal, 2002 - 330 pages
Aucune démocratie, ancienne comme balbutiante, ne semble échapper aux incidents électoraux. Résultant d'une fragilité structurelle ou conjoncturelle, ces accrocs à la règle commune en disent long sur les ambitions personnelles et les enjeux du vote. Dessinant en creux une géographie électorale riche de coutumes et d'histoire, ils mettent en cause réseaux d'amitiés et d'intérêts, pervertissent les relations les pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires. Le colloque de Clermont-Ferrand, dont le présent volume rassemble les actes, a tenté de saisir l'évolution qui a marqué, en deux siècles, les facteurs, les modalités et surtout l'interprétation des incidents électoraux en France. Il a tenté de définir les périodes historiques (l'avènement conflictuel du suffrage universel, les temps de fort antagonisme politique), les moments et les lieux du processus électoral les plus marqués par ces incidents. Il s'est efforcé de décrire les formes et la géographie qu'ils ont pu épouser, en mettant en lumière le rôle respectif des traditions et de l'inexpérience, de la violence politique et des dysfonctionnements de l'Etat, des médias et des groupes politiques.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Les incidents électoraux lors des scrutins cantonaux du PuydeDôme
141
lépilogue des élections
157
incidents électoraux
185
Lingérence cléricale et les élections législatives de 1902
205
le sens dune
237
la bonne conscience française ? les élections
285
lincident électoral du présent au
299
Index des noms de personnes
319
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques