repertoire general du theatre francais compose des tragedies, comedies et drames, des auteurs du premier et du second ordre

Couverture
1821
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 317 - Je leur abandonne de bon cœur mes ouvrages, ma figure, mes gestes, mes paroles, mon ton de voix et ma façon de réciter pour en faire et dire tout ce qu'il leur plaira, s'ils en peuvent tirer quelque avantage. Je ne m'oppose point à toutes ces choses et je...
Page 208 - C'est quelque sort qu'il faut qu'il ait jeté sur toi , Et tu seras cent fois plus heureuse avec moi. Ta forte passion est d'être brave et leste , Tu le...
Page 61 - Et les soins défiants, les verrous et les grilles Ne font pas la vertu des femmes ni des filles : C'est l'honneur qui les doit tenir dans le devoir, Non la sévérité que nous leur faisons voir.
Page 244 - Apprends, Marquis, je te prie, et les autres aussi, que le bon sens n'a point de place déterminée à la comédie...
Page 11 - Seraient fâchés qu'un autre eût été plus loin qu'eux ; Mais je tiens qu'il est mal, sur quoi que l'on se fonde. De fuir obstinément ce que suit tout le monde, Et qu'il vaut mieux souffrir d'être au nombre des fous Que du sage parti se voir seul contre tous.
Page 267 - Quant à l'argent qu'il donne librement, outre que la lettre de son meilleur ami lui est une caution suffisante, il n'est pas incompatible qu'une personne soit ridicule en de certaines choses et honnête homme en d'autres.
Page 259 - Vous êtes de plaisantes gens avec vos règles, dont vous embarrassez les ignorants et nous étourdissez tous les jours. Il semble, à vous ouïr parler, que ces règles de l'art soient les plus grands mystères du monde ; et cependant ce ne sont que quelques obser"itions aisées, que le bon sens a faites...
Page 205 - Chez vous le mariage est fâcheux et pénible, Et vos discours en font une image terrible; Mais las ! il le fait lui si rempli de plaisirs, Que de se marier il donne des désirs.
Page 136 - Gros-Pierre, Qui n'ayant pour tout bien qu'un seul quartier de terre, Y fit tout à l'entour faire un fossé bourbeux, Et de Monsieur de l'Isle en prit le nom pompeux".
Page 288 - Là-dessus une comédienne et un comédien auraient fait une scène ensemble, qui est celle de Camille et de Curiace, Iras-tu, ma chère âme ? et ce funeste honneur Te plaît-il aux dépens de tout notre bonheur ? Hélas ! je vois trop bien. . . etc.

Informations bibliographiques