Mémoires, Volume 3

Couverture
1828
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 173 - De la grande diversité de durée qui résulte des divisions et subdiv1sions des notes , il s'ensuit que la Musique admet des longues plus ou moins longues , et des brèves plus ou moins brèves] ce qui exclut nécessairement une différence constante entre une brève et une longue, et laisse au compositeur une assez grande latitude pour une application convenable des notes aux syllabes.
Page 412 - ... raissent avec lui , et semblent regarder ceux « qui les prient; en un mot , il faut que les autels « soient tournés vers le levant. » La statue de la divinité de ce temple étant à l'orient , se trouvait par conséquent du côté des thermes. Il est à remarquer que c'est précisément de ce côté qu'a été complètement détruite l'une des quatre faces qui formaient l'enceinte du temple.
Page 123 - ... défectueuse dans ses résultats. Un travail d'observations astronomiques, qui m'occupe depuis quelques années, m'a conduit à examiner ce sujet. Une partie de ce travail porte sur un certain nombre d'étoiles doubles , parmi lesquelles se trouve zêta de la grande Ourse. Le souvenir du rôle fâcheux que cette étoile joue dans la mesure du méridien , et la connaissance que j'avais de sa nature multiple, m'ont fait présumer qu'il était possible que M. Méchain eût ignoré cette dernière...
Page 157 - ... si léger, a exercées sur sa destinée. Du jour où ces prétendues erreurs frappèrent son imagination, du jour où il prit la funeste résolution de taire la plus importante» dans l'espoir de retourner la vérifier plus tard , le bonheur qui l'avait d'abord accompagné disparut sans retour ; le poids de son secret , l'accident qui met sa vie en péril, l'ennui de sa captivité, les fatigues qu'il endure avec tant de constance, ses inquiétudes sur sa famille dont il est sans nouvelles depuis...
Page xvii - A ces causes, par les présentes, de notre certaine science et autorité royale, eu sur ce l'avis de notre Conseil, Nous avons autorisé et autorisons...
Page 119 - Base du système métrique décimal, ou mesure de l'arc du méridien compris entre les parallèles de Dunkerque et Barcelone, exécutée en 1792 et années suivantes, par MM.
Page 453 - COMPTE -RENDU des travaux de l'Académie royale des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, pendant l'année 1826; broch. in-8.° Envoyé par M. Bonafous , Correspondant. STORIA di una rara enterolitiasi osservata nell intestine déco d'un cavallo ; dal veterinario Giuseppe Luciano; letta ed approvata dalla Società agraria di Torino; 1826.
Page 136 - Je me suis assuré d'abord que les déclinaisons & alpha et de bêta de la petite Ourse employées par M. Méchain, s'accordent à fort peu près avec celles qu'on déduit des observations modernes. Je n'ai donc rien changé sur ce point; mais il n'en est pas de même de celles des autres étoiles. Voici les sources dans lesquelles j'ai cru devoir les puiser. D'abord, le Catalogue de Bradley, réduit de nouveau et comparé à celui de Piazzi , par M. Bessel , donne les déclinaisons de ces étoiles...
Page 124 - ... cercle n° IV de M. Delambre, et l'on sait que les quatre instrumens répartis entre les observateurs différaient assez peu entre eux de dimensions, pour que celui-ci puisse , à quelques égards , servir à la vérification d'un fait de cette nature. Or, la lunette du cercle n° IV étant dirigée sur zêta de la grande Ourse, ne laisse voir qu'une étoile simple , dont la forme est, en général, moins bien terminée que celle des étoiles qui sont uniques et du même ordre de grandeur. Cependant,...
Page 157 - ... précises sur la grandeur et la figure de la Terre, dans le sens des méridiens. Une réflexion découle naturellement de ce Mémoire : c'est que les anomalies qui ont tant inquiété les célèbres auteurs de la Base du Système métrique ne sauraient être imputées ni à' l'observateur, ni à l'attraction dépendante des irrégularités locales de la Terre. Comme on l'a vu, la cause en était tout simplement dans l'imperfection de nos connaissances.

Informations bibliographiques