L'Année littéraire, ou, Suite des lettres sur quelques écrits de ce temps, Volumes 5 à 6

Couverture
1754
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 119 - II eft comme à la vie un terme à la vertu. On s'eft récrié quelquefois d'admiration à des maximes non moins faufles.
Page 223 - ... coucher. Vous le voyez planté et qui a pris racine au milieu de ses tulipes, et devant la Solitaire : il ouvre de grands yeux, il frotte ses mains, il se baisse, il la voit de plus près, il ne l'a jamais vue si belle, il a le cœur épanoui de joie; il la...
Page 203 - N'allez pas dès l'abord, sur Pégase monté, Crier à vos lecteurs, d'une voix de tonnerre : " Je chante le vainqueur des vainqueurs de la terre.
Page 121 - Je vois l'image de ma vie. Je remets dans mon fouvenir Ce qu'un jour, je dois devenir, N'étant qu'une cendre animée. Tout d'un coup . je m'aperçoi Que , courant après ta fumée , Je me perds aulli bien que toi.
Page 330 - Il n'eft point de ferpent ni de monftre odieux , Qui par l'art imité ne puifle plaire aux yeux. Du moins que l'on me dife , pourquoi il eft permis à nos Héros...
Page 295 - ... calme que toi , Cette voûte des cieux mélancolique et pure , Ce demi-jour si doux levé sur la nature , Ces sphères qui, roulant dans l'espace des cieux, Semblent y...
Page 116 - M'apprêter bientôt A plier bagage. A la vérité, Ce n'est pas la traite Dont je m'inquiète : Bien ou mal monté , Elle est bientôt faite. L'important de tout, C'est le gîte an bont.
Page 302 - Quelles furent autrefois les différentes branches de commerce dans les contrées qui forment présentement la province d'Artois, en remontant même au temps des Gaulois? Quelles ont été les causes de leur décadence et quels seraient les moyens de les rétablir, notamment les manufactures de la ville d'Arras?
Page 76 - Henri , pour toute gratification lui ayant fait préfent de fon portrait, d'Aubigné mit au bas ce quatrain. . Ce Prince eft d'étrange nature : Je ne fais qui, diable l'a fait; Car il récompenfe en peinture Ceux qui le fervent en effet.

Informations bibliographiques