Résumé des leçons données à École des ponts et chaussées sur l'application de la mécanique à l'établissement des constructions et des machines, Volume 1

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Young Vicat etc XVIII
cxxv
du rayon de courbure XXI
cxxxi
supposés trèspetits id
cxxxvii
et Navier pour la plaque élastique dabord XXII
cxli
Cauchy XXV
cl
Suite du 5e Appendice
clx
intégrales Remarque de M Clausius XXVIII
clxv
creuse sollicitée dune manière quelconque Difficultés pour les prismes XXXIV
clxxiii
que doivent remplir en tous leurs points les sur
clxxxiv
Rappel de ces conditions qui se réduisent à un mode
clxxxix
quant au partage de la vitesse Tredgold M Hodgkinson
cxciii
tion des dilatations et glissements 554 556
cxcviii
à la rupture éloignée Préférence à donner à la limitation des dilala
cxcix
ment ou sphériquement XLVII
ccviii
Systèmes de charpente Serrage et calage M Michon XLIX
ccxiv
Les quinze égalités de Green Les six égalités com
ccxviii
Prise en considération de leur inertie comme cause que leurs parties
ccxxiii
Willis M Stokes M Phillips
ccxxxix
Germain Lagrange Poisson 1814 Rectification presque complète
ccliii
Kirchhoff Polentiel moléculaire véritable développé par la dexion
cclx
rapport R5 507
cclxii
corps solides
cclxxi
PRÉLIMINAIRES
ccxcviii
1e note du n 1 La répulsion nest pas attribuable à la cha
1
ARTICLE for compression De la résistance
5
la somme des courbures de deux coupes à angle droit
7
Observation sur la manière de présenter ces démons
8
0
11
Modifications à y apporter Métaux Bois 10 à
12
Suite de la note n
13
Conservation de la forme des équations quand
14
Avantpropos Changement des notations 540
16
Conditions de la parfaite exactitude de la formule
19
Formules 12 des six composantes de pression en fonc
20
En note Démonstrations plus simples quaux SS
24
de ce corps
27
Équations différentielles contenant les déplacements
30
quéprouve la forme des sections
34
Suite Flexion circulaire dun prisme de contexture
36
Examen de cette formule de torsion trouvée
39
2e note du n 1 S 2 Hypothèses citées Possibilité de sen
61
dv
63
Comment la structure cristalline ou périodique pour
65
Moments dinertie moments statiques et aires de por
66
Courbe élastique Flèche de courbure id
72
Suite 2 MM Stokes et Maxwell Limite de lapplica
73
N 88 89 Pièce chargée de poids répartis sur toute
78
Note n 92 S 1 Généralisation et approximation plus grande
83
Double problème id
89
tion dangereuse Point dangereux id
92
des dilatations et des contractions longitudinales
93
703
101
Troncatures des sections Cas dans lesquels en
102
Hodgkinson de M Zorés Valeurs pour la fonte
114
N 114 115 116 117 Moment R pour diverses sec
121
Note du n 119 Construction géométrique par M Poncelet
127
Même section si la sollicitation est obligue Cause
130
Section elliptique Sollicitation pour une obliquité
136
469
137
Section en double T non symétrique formule très
146
704
149
Comparaisons diverses des sections en double T
152
Suile de la nolc du n
154
Discussion relative aux sections en croix ou à ner
156
à 129 Rupture par flexion des prismes horizon
168
Principe des actions entre les molécules ou entre
174
Formules nouvelles pour le calcul approximatif
175
Particularisation de ces formules Explication de quel
185
Efforts tangentiels Coefficient délasticité de glisse
192
Rapport entre les limites des efforts tangentiels et
203
Note du n 153 1 Les sections transversales quand elles
207
Flèche complète de flexion eu égard au glissement
214
Relations données par anticipation Voir lAppendice
219
Torsion et flexion simultanées avec ou sans
223
Résistance dun rivet ou dun petit boulon à la fois
225
sensible
229
N155 Suite Petite pièce appuyée aux deux bouts
237
Contours de sections en nombre infini pour lesquels
255
versales
262
Plus grands glissements Points dangereux Équation
268

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page xciv - Ces recherches ont été jusqu'à présent plus utiles aux progrès des mathématiques qu'au perfectionnement de l'art des constructions. La plupart des constructeurs déterminent les dimensions des parties des édifices ou des machines d'après les usages établis, et l'exemple des ouvrages existants; ils se rendent compte rarement des efforts que ces parties supportent, et des résistances qu'elles opposent. Cela présente peu d'inconvénients lorsque les ouvrages que l'on exécute ressemblent...
Page ci - ... employé avec plus d'adresse que nous. Tous leurs efforts tendent, en effet, à équilibrer les forces, et ne plus considérer les points d'appui que comme des quilles maintenues dans la verticale non par leur propre assiette, mais par la neutralisation complète de toutes les actions obliques qui viennent agir sur elles.
Page 37 - Quand un corps" prismatique est fléchi, les fibres situées du côté de la face convexe sont allongées; les fibres situées du côté de la face concave sont accourcies; certaines fibres, situées dans l'intérieur du corps, conservent une longueur invariable.
Page lxxxi - Leçons données à l'école des ponts et chaussées sur l'application de la mécanique à l'établissement des constructions et des Machines. Première partie contenant les leçons sur la résistance des matériaux et sur l'établissement des constructions en terre, en maçonnerie et en charpente.
Page lxxxi - à l'École royale des ponts et chaussées sur l'application de la mécanique à rétablissement des constructions et des machines.
Page clvii - Son mémoire sur les lois de l'équilibre et du mouvement des corps solides élastiques a en effet été lu à l'Académie des Sciences le 14 mai 1821.
Page lxxxii - Sur le mouvement d'un fluide élastique qui s'écoule hors d'un réservoir ou d'un gazomètre. (Ann. de ch. et de ph., février et avril 1827, t. 34, p. 400. Journal du génie civil, 1827. Bulletin Férussac t. V11I, n« 151.) 1829. Mémoire sur l'écoulement des fluides élastiques dans les vases et dans les tuyaux de conduite; lu à l'Académie le 1
Page lxxxix - On ne pourrait remplacer l'homme par la vapeur, car l'homme est encore aujourd'hui l'agent mécanique /qui, à poids égal, est capable de produire le plus grand travail continu.
Page 178 - ... que les pièces sont plus courtes. Il en est tout autrement de la règle de la résistance en raison directe de la largeur et du carré de la hauteur : j'ai calculé la table septième à dessein de m'assurer de la variation de cette règle ; on voit dans cette table les résultats des expériences, et au dessous les produits que donne cette règle : j'ai pris pour...

Informations bibliographiques