Inventaire-sommaire des Archives départementales antérieures à 1790: Côte-d'Or : Archives civiles, série B : Chambre des comptes de Bourgogne, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 270 - Ragny, gentilhomme ordinaire de la chambre du Roi, capitaine de 50 hommes d'armes, lieutenant général au gouvernement de Champagne, Brie, Luxembourg et bailli d'Auxois.
Page 395 - Bulletins, 1. 1, p. 196-212, et mon Rapport à M. le ministre de l'intérieur sur les archives de Lille. 5. Compte rendu par Richard Juif, maître de la chambre aux deniers du duc de Bourgogne, pour une année, commençant au 1er janvier et finissant au dernier décembre 1441. Orig. sur vélin. In-fol.
Page 321 - Mayenne, pair et grand chambellan de France, gouverneur et lieutenant général pour le Roi en Bourgogne, perçoit le revenu de cette châtellenie, que le Roi lui avait donné.
Page 119 - aidé à tailler lesbosteset lesmolurcs « de lagrant croix de Champmol. » — Le même Jean Hulst, appelé ici tailleur de pierres, reçoit un salaire pour avoir travaillé en certains écus armoyés aux armes du duc et de la duchesse, pour mettre sur les chapiteaux de la grand croix ; en trois autres écus pour mettre au-dessus de la porte de la saunerie de Salins ; en un tabernacle pour mettre au grand portail de l'église de Champmol sur une image de Notre Dame; en une autre statue de Notre...
Page 50 - Charles eut comme aîné la part la plus considérable de l'héritage : il fut duc de Bourbonnais et d'Auvergne, comte de Clermont et de Forez, seigneur de Beaujolais et prince de Dombes. Louis, le cadet, reçut en apanage le comté de Montpensier, la seigneurie de Combrailles ; il eut le tiers et il acquit ensuite la presque-totalité du dauphiné d'Auvergne.
Page 301 - Charles de Lorraine, duc de Mayenne, pair et grand chambellan de France , gouverneur de Bourgogne, reçoit 374 i^cus sur le produit net de la châtellenie.
Page 300 - dans lequel pont deux « boulchées venoient d'cstre rompuz et emmenez nytam« ment par les grandes inondations et débordement des « eaux. » — Haut et puissant prince Charles de Lorraine, duc de Mayenne , pair et grand chambellan de France, gouverneur et lieutenant général pour le...
Page 7 - Compte de Jean de Genlis, receveur de l'aide de 13,000 francs, octroyés par les États de Bourgogne au duc Philippe, pour le reboutement des ennemis qui étaient à Grancey ; — et de l'aide de 4,000 francs votés pour démolir, nuit et jour, la ville et la forteresse de Grancey ; — pour établir une garde destinée à protéger les démolisseurs, garnir la frontière pour résister aux ennemis « de Monsieur le Roy et de nous, » lesquels étaient en grand nombre près de Châteauvillain et...
Page 273 - Maulaillé, barlli de Nevers. — Noble Riffart, chevalier, reçoit 2,800 livres, pour les frais qu'il fit en Nivernais avec une grande quantité de gens d'armes pour « obvier « aux ennemis qui détenoient plusieurs forts , gastoyent et « pilloyent tout le pays. » — Le franc d'or au coin du Roi valait alors 26 sous tournois, le florin de Florence, 21 sous 8 deniers; le florin à l'écu au coin du Roi , 19 sous 6 deniers, et le gros tournois d'argent, 2 sous 2 deniers tournois. — Conseil de...
Page 375 - Gérard de Mairey et de Jacques de Baudoncourt, « qui furent exécutés à Semur. — Envoi des lettres de Jean de Vienne au duc, qui était à Taïaut, pour lui faire savoir que le châtelain faisait garder Auxeau de Mairey en l'église Notre-Dame de Semur, où il s'était mis en franchise ; « liquelx estoit venuz à Scmur, scavoir le convive t de mons Girard, son frère, qui estoit en prison à Semur, « comment il le pourroit jetier hors de prison et domai« gier la ville et le païs, comme...

Informations bibliographiques