Chansons, Volume 1

Couverture
Manget et Cherbuliez, 1822
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 4 - Et sur un âne, pas à pas, Parcourait son royaume. Joyeux, simple et croyant le bien, Pour toute garde il n'avait rien Qu'un chien. Oh ! oh ! oh ! oh ! ah ! ah ! ah ! ah ! Quel bon petit roi c'était là ! La, la.
Page 139 - Adieu, charmant pays de France, Que je dois tant chérir ! Berceau de mon heureuse enfance, Adieu ! te quitter, c'est mourir.
Page 5 - On conserve encor le portrait De ce digne et bon prince; C'est l'enseigne d'un cabaret Fameux dans la province. Les jours de fête, bien souvent, La foule s'écrie en buvant Devant: Oh! oh! oh! oh! ah! ah! ah! ah!
Page 56 - L'Amitié que l'on regrette, N'a point quitté nos climats; Elle trinque à la guinguette, Assise entre deux soldats.
Page 135 - Mondor, qui toujours donne Et rubans et bijoux, Devant moi te chiffonne Sans te mettre en courroux. J'ai vu sa main hardie S'égarer sur ton sein; Verse jusqu'à la lie Pour un si grand larcin.
Page 5 - Fut un voisin commode, Et, modèle des potentats, Prit le plaisir pour code. Ce n'est que lorsqu'il expira, Que le peuple qui l'enterra Pleura.
Page 56 - Les gueux , les gueux , Sont les gens heureux ; Ils s'aiment entre eux. Vivent les gueux ! i Oui , le bonheur est facile Au sein de la pauvreté : J'en atteste l'Evangile ; J'en atteste ma gaîtc.
Page 56 - Les gueux, les gueux, Sont les gens heureux ; Ils s'aiment entre eux. Vivent les gueux ! Des gueux chantons la louange.
Page 15 - Faute de vin d'élite, Sabler ceux du canton; Préférer Marguerite Aux dames du grand ton; De joie et de tendresse Remplir tous ses instants ; Eh gai ! c'est la sagesse Du gros Roger Bontemps.
Page 107 - Le vin charme tous les esprits : Qu'on le donne Par tonne. Que le vin pleuve dans Paris , Pour voir les gens les plus aigris Gris.

Informations bibliographiques