Bibliothèque impartiale [by J.H.S. Formey].

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 129 - Le hafard qui lui fit trouver Seneque ouvert fur ma table , le fit choifir le chapitre de la vie heureufe. Je partois pour la France : à mon retour je trouvai fa traduftion imprimée , & précédée d'un ouvrage aufli déteftable que le livre qu'il avoit traduit eft excellent.
Page 128 - Il eft mort : & s'il vivoit encore , il vous feroit toutes les réparations que vous pourriez fouhaiter , avec autant de facilité qu'il a écrit contre vous. Il m'a juré cent fois qu'il n'écriroit jamais rien de contraire à la Religion ni aux mœurs : & bientôt après reparoifïbit quelque ouvrage de la nature de ceux dont nous nous plaignons. Vous avez raifon de dire que je le connois mieux que vous.
Page 129 - Je reçus l'ordre fans l'avoir prévu : je l'exécutai : & la Mettrie fut bientôt ici. Peu de temps après j'eus le chagrin de voir la licence de fa plume augmenter de jour en jour. Je me reproche toujours cet écrit qu'il a mis au devant de fon Seneque.
Page 134 - C'est cette utilité même qui a forcé de les réduire à des opérations purement machinales, pour en faciliter la pratique à un plus grand nombre, d'hommes. Mais la société, en respectant avec justice les grands génies qui l'éclairent, ne doit point avilir les mains qui la servent.
Page 332 - II existe donc une matière organique animée, universellement répandue dans toutes les substances animales ou végétales , qui sert également à leur nutrition, à leur développement et à leur reproduction ; la nutrition s'opère par la pénétration intime de cette matière dans toutes les parties du corps de l'animal ou du végétal. Le développement n'est qu'une espèce de nutrition plus étendue , qui se fait et s'opère, tant que les par*ties ont assez de ductilité pour se gonfler...
Page 333 - II n'ya donc point de germes préexistans , point de germes contenus à l'infini , les uns dans les autres ; mais il ya une matière organique toujours active , toujours prête à se mouler, à s'assimiler et à produire des êtres semblables à ceux qui la reçoivent. Les...
Page 374 - La Condamine, nous regarder attentivement , tandis que nous prenions des hauteurs du soleil pour régler nos pendules. Ce devait être pour eux un mystère impénétrable, qu'un observateur à genoux, au pied d'un quart de cercle, la tête renversée dans une attitude gênante...
Page 128 - J'ai reçu, Monsieur, la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire, et n'avais pas attendu jusquelà a être indigné de l'écrit dont vous vous plaignez. Vous faites trop d'honneur à de pareils ouvrages, si vous croyez qu'ils puissent porter...
Page 148 - Elle avait commencé une traduction de l'Enéide, dont j'ai vu plusieurs morceaux remplis de l'âme de son auteur : elle apprit depuis l'italien et l'anglais. Le Tasse et Milton lui étaient familiers comme Virgile : elle fit moins de progrès dans l'espagnol , parce qu'on lui dit qu'il n'ya guère dans cette langue qu'un livre célèbre, et que ce livre est frivole.
Page 328 - Lorsque cette matière nutritive est plus abondante qu'il ne faut pour nourrir et développer le corps animal ou végétal, elle. est renvoyée de toutes les parties du corps dans un ou dans plusieurs réservoirs sous la forme d'une liqueur ; cette liqueur contient toutes les molécules analogues au corps de l'animal, et par conséquent tout ce qui est nécessaire à la reproduction d'un petit être entièrement semblable au premier. Ordinairement cette matière nutritive ne devient surabondante...

Informations bibliographiques