Le mysticisme en France au temps de Fénelon

Couverture
Didier, 1865 - 424 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 23 - Péloponèse respire en liberté, et l'Eglise de Corinthe va refleurir; la voix de l'Apôtre s'y fera encore entendre. Je me sens transporté dans ces beaux lieux et parmi ces ruines précieuses, pour y recueillir, avec les plus curieux monuments, l'esprit même de l'antiquité.
Page 55 - Que je méprise ces philosophes2 qui, mesurant les conseils de Dieu à leurs pensées , ne le font auteur que d'un certain ordre général , d'où le reste se développe comme il peut ! comme s'il avait à notre manière des vues générales et confuses, et comme si la souveraine intelligence pouvait ne pas comprendre dans ses desseins les choses particulières , qui seules subsistent...
Page 24 - ... l'esprit même de l'antiquité. Je cherche cet aréopage où saint Paul annonça aux sages du monde le Dieu inconnu ; mais le profane vient après le sacré , et je ne dédaigne pas de descendre au Pirée , où Socrate fait le plan de sa république ; je monte au double sommet du Parnasse ; je cueille les lauriers de Delphes et je goûte les délices de Tempe.
Page 349 - Avouons-le, on sent la force et l'ascendant de ce rare esprit, soit qu'il prêche de génie et sans préparation, soit qu'il prononce un discours étudié et oratoire , soit qu'il explique ses pensées dans la conversation : toujours maître de l'oreille et du cœur de ceux qui l'écouteut, il ne leur permet pas d'envier ni tant d'élévation, ni tant de facilité, de délicatesse, de politesse.
Page 350 - ... d'éloquence ? Né pour cultiver la sagesse et l'humanité dans les rois, ta voix ingénue fit retentir au pied du trône les calamités du genre humain foulé par les tyrans, et défendit contre les artifices de la flatterie la cause abandonnée des peuples.
Page 393 - C'est dans cet état, mon révérend Père, où je me prépare à aller paraître devant Dieu, que je vous prie instamment de représenter au Roi mes véritables sentiments. Je n'ai jamais eu que docilité pour l'Eglise, et qu'horreur des nouveautés qu'on m'a imputées.
Page 366 - Hé ! y at-il quelque roi si faible et si corrompu à qui on n'ait pas donné autant de louanges que vous en avez reçu ? Donnez-moi le plus indigne de tous les princes, on lui donnera tous les éloges qu'on vous a donnés. Après cela, achetez des louanges par tant de sang et par tant de sommes qui ruinent un royaume ! François.
Page 185 - Quand même ce que je crois avoir lu me paroitroit plus clair que deux et deux font quatre, je le croirais encore moins clair que mon obligation de me défier de mes lumières , et de leur préférer celles d'un évoque tel que vous.
Page 192 - Pourquoi faut-il que vous les gardiez , et croyez-vous soutenir cette singularité? Vous savez que nous les avons montrés malgré lui, et ce que votre imprudence et la mienne ont fait là-dessus. Il nous a dit et écrit...
Page 233 - ... eu à mon égard rien d'approchant de l'idée que vous voulez aujourd'hui donner de moi aux autres. Je suis ce cher ami, cet ami de toute la vie, que vous portiez dans vos entrailles. Même après l'impression de mon livre, vous honoriez ma piété; je ne fais que repéter vos paroles dans ce pressant besoin.

Informations bibliographiques