Poliergie, ou mêlange de littérature et de poësies

Couverture
Chez Vincent, rue Saint Severin., 1766 - 323 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 71 - il peut fe trouver des remèdes à ce dernier ; mais il n'y en a point à l'autre. Le grand, l'excellent Prince eft fans doute celui que la bonté anime & que la fageffe dirige dans toutes fes
Page 174 - la conquête des cœurs eft le grand objet de fes travaux. Ce vieux radoteur troubloit nos plaifirs , & fous fes ordres nous n'euffions pas conquis deux cœurs dans une année. Nous nous liguâmes tous contre lui ; la Reine
Page 170 - droit au cœur. Mais j'appris que ce cœur eft pour l'ordinaire de difficile accès. Un monftre qu'on appelle Orgueil, en défend l'entrée. D'ailleurs , il eft prefque toujours environné de neiges & de glaces
Page 224 - vérité , quoiqu'elle n'ait rien de bien flatteur. De vingt ans. peut-être il ne vous arrivera; rien de pareil. C'eft pour notre propre bien,. Mademoifelle, & par un raffinement de volupté, que nous autres hommes nous nous fommes aftreints à tant d'égards & de
Page 172 - mettoit point en peine de les arranger. Je m'apperçus feulement qu'elle mettoit à part celles que lui indiquoient certains Meflagers de la Reine. Je demandai à l'un de ces gens, fi je pourrois voir la Maîtrefle d'un Pays fi remarquable. Sans difficulté, me
Page 178 - Imagination fuffit à tout. La Reine n'a befoin que de connoître la fuperficie des chofes : fon grand Miniftre lui en fait des Tableaux en miniature, fur lefquels elle fe détermine & prend» toutes fes réfolutions. Convenez que tous ces Extraits de
Page 52 - a beau faire luire une fi belle efpérance aux yeux de notre efprit; elle a bien de la peine à la porter jufqu'au cœur. Il n'ya guéres que les objets fenfibles qui' foient capables d'entraîner le fentiment. Et je ne fçai comment les plus beaux raifonnemens femblent quelquefois convaincre l'efprit, fans que le cœur foit
Page 65 - C'étoit en vous l'effet d'une habileté peu commune. Mais ce n'eft pas tout encore. Si ce Prince dépourvu de bonté, fe trouve d'un naturel inquiet & entreprenant ; l'amour des peuples ne le retenant point, il fe jette fans néceffité dans des guerres funeftes ; & ceux dont il devroit faire le bonheur, font les triftes

Informations bibliographiques