Memoires de messire Philippe de Comines, Seigneur D'Argenton: contenans l'histoire des Rois Louis XI. & Charles VIII. depuis l'an 1464 jusques en 1498 ..

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 209 - Guyenne , qui a les fièvres quartes ; il a fait faire • serment à ses gens-d'armes de le suivre contre moy ; mais il y en a • aucuns qui ne l'ont pas voulu faire , et s'en sont venus, Comme le fils • du sieur de Dampierre. Je vous envoye encore le fils de Jean de Aul...
Page 243 - Loys, par la grâce de Dieu , roy de France. A tous ceux qui ces présentes lettres verront , salut. Comme...
Page 315 - Lyon, et aux autres bonnes villes du royaume, et généralement par toute la France, l'on en trouve de ce règne plus de cinquante. Et si en ha par les petites villes plus grand nombre qu'il n'en souloit avoir par les grosses et principales cités.
Page 250 - J'ay ouy dire à aucuns anciens de Naples la première fois que j'y fus, que les Dames y eftoient & qu'il les faifoit tous & toutes beau voir.
Page 202 - Roy à la couronne , il ne tint point à moy que je n'entrasse à sou service , et de ce. faire fis mon loyal devoir ; mais qui garda le Roy de ce faire, fut la redoutance de mes hayneux...
Page 266 - Dieu pour moy& eftre mon advocate envers luy , qu'il me pardonne la mort de mon frère , que j'ay fait empoifonner par ce mefchant Abbé de S.
Page 203 - ... honneur et la foi que vous avez par droict » perdue , lesquelles choses dureront par éter» nelle mémoire envers tous princes qui » sont nez et à naistre ; et de moy, je ne fus » point la guide de mener ledit seigneur Roy » audit pays de Liège ; mais je fus...
Page 267 - Annales de Bouchet , on y verra la mefchanceté , la miferable fin & le defefpoir de ce méchant Abbé. Ce Roy la donna bonne auffiau Conneftablede S.Pol , quand il luy commanda de venir par devers lui, lui ayant mandé qu'ilavoit befoin de fa tefte , non pas pour la confulter , mais pour la luy faire couper, comme il fit.
Page 261 - Denis en bronze doré devant le grand autel , ne le nous figure pas tel, ainfi que j'ay ouï raconter à feu ma grand...
Page 172 - ... d'un Laboureur de Dammartin nommé Anthoine le Fort, lequel la retira chez luy, où il la nourrit fort long-temps avecfon fils, fileul du Duc de Bourbon , lequel n'avoit alors que dix-huit mois.

Informations bibliographiques