Théorie du judaïsme: appliquée à la réforme des Israélites de tous les pays de l'Europe, et servant en même temps d'ouvrage préparatoire à la version du Thalmud de Babylone, Volume 2

Couverture
J. Barbezat, 1830
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 175 - Tu ne prendras point le nom de l'Eternel, ton Dieu, en vain ; car l'Eternel ne tiendra point pour innocent celui qui aura pris son nom en vain.
Page 111 - Les Juifs nés en France et traités par la loi comme citoyens français regardent-ils la France comme leur patrie ? Ontils l'obligation de la défendre ? Sont-ils obligés d'obéir aux lois et de suivre toutes les dispositions du code civil...
Page 192 - ... la vue de tant de douleurs irrita leur cupidité. Toutefois, si leur infâme avarice, spéculant sur nos misères, se fût contentée de vendre au poids de l'or de faibles secours, l'histoire dédaignerait de salir ses pages de ce détail dégoûtant; mais qu'ils aient attiré nos malheureux blessés dans leurs demeures pour les dépouiller , et qu'ensuite, à la vue des Russes, ils aient précipité par les portes et...
Page 248 - ... vélations divines et les contes des Rabbins. « Le même esprit d'incrédulité se manifeste ' Ib. C. 36, p. 5o8. « parmi ceux de Livourne , de la Hollande, « d'Allemagne, et surtout de Berlin, dont la « plupart ne fréquentent plus les synagogues. » « Les Juifs, continue M. le chevalier Bail (Ib. « p. 135), sont à l'abri des bûchers, des spo« liations, de l'exil, de l'opprobre; ce qu'ils « pourraient peut-être craindre aujourd'hui, « c'est que la tolérance irréfléchie dont ils...
Page 129 - CHAP. 17, v. 7 ET 8. Dieu , qui a établi son alliance avec Abraham et qui lui a promis la Palestine , s'est servi de cette clause en la lui promettant : « Afin que « je sois ton Dieu et le Dieu de ta postérité « après toi , "» pour faire entendre que les peuples du monde qui n'ont jamais demeuré et qui ne demeurent point en Palestine, sont comme s'ils n'avaient point de Dieu : TlT!
Page 368 - Bail, aussi ne voit-on plus parmi eux ces antiques modèles de figures juives, dont parle Winckelmann, ces beaux caractères de tête que nous admirons dans les grandes compositions de Raphaël et du Guide. Lavater, qui a étudié la physionomie des Juifs, dit qu'en général ils ont le visage blafard, le nez crochu, les yeux enfoncés, le menton...
Page 155 - L'étranger qui habite parmi vous, vous sera comme celui qui est né parmi vous, et vous l'aimerez comme vous-même* ; car vous avez été étrangers au pays d'Egypte : Je suis l'Eternel, votre Dieu. 35 Vous ne ferez point d'iniquité en jugement, ni en règle, ni en poids, ni cii mesure.
Page 260 - Bail ont trouvé fort propre à donner une idée du peu de considération dont jouissent les femmes chez les Juifs : « Dieu voulant créer « la femme, fit inutilement ce qu'il put pour « la rendre bonne. Il ne voulut point la tirer « de la tête de l'homme, dans la crainte qu'elle .< ne fût coquette ; ni des yeux , de peur qu'elle
Page 60 - N3D ) la sentence de Hillel : « Ne fais pas à ton prochain ce qui te déplaît à toimême, avec la sentence de JC (Matth., VII, 12) Faites aux hommes tout ce que vous voudriez qu'ils vous fissent à vous-mêmes; car celle-ci est positive et identique à celle de la Bible, c'est-à-dire elle est dictée par l'amour ainsi que celle de la Bible, tandis que la première est une [...] corruption de celle de la Bible, car elle est dictée par la crainte. » (31) St Paul, Ep. aux Romains, XIII, 8. (32)...
Page 191 - A la vérité, les Lithuaniens, que nous abandonnions après les avoir tant compromis, en recueillirent et en secoururent quelques-uns ; mais les juifs, que nous avions protégés, repoussèrent les autres. Ils firent bien plus : la vue de tant de douleurs irrita leur cupidité. Toutefois, si leur infâme avarice, spéculant sur nos misères, se fût contentée de vendre au poids de l'or de faibles secours...

Informations bibliographiques