L'esprit des journalistes de Trévoux: ou, Morceaux précieux de littérature, repandus dans les Mémoires pour l'histoire des sciences & des Beaux Arts, depuis leur origine en 1701 jusqu'en 1762. Contenant ce qu'il y a de plus neuf & de plus curieux, soit pour les ouvrages dont ces littérateurs ont rendu compte ...

Couverture
Chez de Hansy, 1771
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 453 - Les héros sont des rois, et nous sommes des particuliers. Enfin, les tableaux qu'elle offre à nos yeux n'ont aucune ressemblance avec ce qui nous touche et nous occupe dans le cours ordinaire de la vie...
Page 373 - Aussi imita-t-il de plus près celle d'Homère , en versant sur son style , outre la douceur du miel ( ce qui le fit appeler une abeille ) , assez de gravité pour donner à la tragédie l'air d'une matrone obligée de paraître en public avec dignité , comme s'explique Horace.
Page 17 - La langue italienne a conférvé prefque tous les procédés , toutes les couleurs , en un mot, toutes les libertés des langues grecque & latine. Elle trouble & rompt à fon gré l'ordre grammatical & naturel, pour y...
Page 369 - Or il n'eft pas vraifemblable que des faits aufli grands que ceux de la tragédie , des faits qui n'arrivent que dans les maifons des rois , ou dans le fein des empires , foient abfolument inconnus. Si donc le poete invente tout fon fujet , jufqu'aux noms , l'efprit du fpectateur fe révolte ; tout lui paroît incroyable, & la pièce manque fon effet faute de vraifemblance.
Page 90 - ... embaumés. Il eft fouvent arrivé que des caravanes entières ont péri dans les déferts de l'Arabie , foit par les vents brûlans qui s'y élèvent , & qui raréfient l'air -au point...
Page 259 - Si on concluait de tout ce que je viens de dire que les tragédies ne peuvent donc pas être d'un grand fruit pour les mœurs, la sincérité m'obligerait d'en demeurer d'accord.
Page 507 - Avant cet établissement, les bons ouvrages n'étaient connus et lus que des véritables savants. Aujourd'hui les gens habiles ou curieux de le devenir ne les étudient pas moins; les autres, en très-grand nombre, ont la facilité d'apprendre les particularités les plus importantes de la littérature, et de s'en procurer une connaissance qui, quoique superficielle, est bien supérieure à l'ignorance où l'on était auparavant comme obligé de vivre.
Page 194 - Chaque fiecle, chaque époque donne , s'il eft permis de parler , fon équation -, & l'on ne peut les réfoudre, toutes , fans découvrir la vérité qui y étoit comme enveloppée. Mais le défir de connoître une nation doit augmenter à proportion du rôle qu'elle a joué fur le théâtre de l'univers, de l'influence qu'elle a eue dans...
Page 281 - ... qui la portant tout à coup avec admiration à ce qu'il ya de plus élevé dans la nature, la ravit et lui donne une haute idée d'elle-mfrne.
Page 236 - C'est par leur éclat qu'il a trouvé le moyen d'introduire dans l'univers un nouveau genre de beauté , qui nous offre partout un spectacle si brillant et si diversifié.

Informations bibliographiques