L'Ami de la religion, Volume 77

Couverture
Librairie Ecclésiastique d'adrien le clere et cie, 1833
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 515 - Quant aux études littéraires, les romans étant la partie saillante de littérature libérale, et l'expression la plus prononcée de la doctrine du progrès, non seulement MM. les professeurs en laissent lire à leurs élèves, mais ils ont soin de leur en procurer abondamment, afin de les tenir toujours au courant du mouvement du siècle, et à la hauteur de la raison publique. Et c'est sans doute aussi dans le même but que, dans la maison du Noviciat, plusieurs heures sont employées chaque...
Page 299 - Rechercher , d'après des observations positives , quels sont les élémens dont se compose , à Paris, ou dans toute autre grande ville, cette partie de la population qui forme une classe dangereuse par ses vices, son ignorance et sa misère. Indiquer les moyens que l'administration , les hommes riches ou aisés , les ouvriers intelligens ou laborieux peuvent employer pour améliorer cette classe dépravée et malheureuse.
Page 38 - vous savez, le caractère des appelants ; et c'est parce que je « les connois, que dans aucun temps il ne m'a été possible de « les goûter ; orgueil , amour de la singularité ; mépris pour « tout ce qui ne pense pas comme eux, quelque rang qu'on « puisse tenir dans l'église, partis extrêmes, hardiesse à dé...
Page 514 - L'Avenir, et surtout le principe politique de la Souveraineté du peuple. Quant aux études littéraires, les romans étant la partie saillante de la littérature libérale, et l'expression la plus prononcée de la doctrine du progrès, non seulement MM. les professeurs en laissent lire à leurs élèves, mais ils ont soin de leur en procurer abondamment, afin de les tenir toujours au courant du mouvement du siècle et à la hauteur de la raison publique.
Page 515 - Malestroit, maison du noviciat, il ya sept à huit prêtres, et communément de 15 à 20 ordinands ; toutefois le nombre de ceux-ci varie souvent. Les exercices de piété y sont réglés ainsi : Le matin, une demi-heure d'oraison, la messe et un quart d'heure d'examen particulier avant le dîner ; le soir, le chapelet, une demi-heure de lecture, et après le souper la prière. Indépendamment des livres des hérétiques ou des incrédules, et des journaux impies, on y étudie l'arabe, l'hébreu,...
Page 260 - ... du trône de la Mère de miséricorde pour obtenir par elle la grâce de votre retour à l'unité catholique. Si la douce pensée de Marie n'est point entièrement effacée de votre souvenir, un regard, un soupir vers elle, peuvent en un instant briser les liens funestes qui vous retiennent. Vous avez sans doute appris, dès votre jeunesse, vous avez plus d'une fois prêché que ce n'est jamais en vain que l'on invoque celle que l'Eglise catholique, apostolique et romaine nomme avec tant de consolations...
Page 515 - ... publique. Et c'est sans doute aussi dans le même but que, dans la maison du Noviciat, plusieurs heures sont employées chaque jour à la lecture des livres des hérétiques et des philosophes impies, ainsi que des journaux révolutionnaires. Quant aux beaux-arts on ne les cultive pas avec moins de liberté, et dans l'étude de la musique, par exemple, chacun peut chanter tous les airs et toutes les chansons qui lui conviennent. Enfin, excepté la danse et l'escrime qu'on n'y enseigne pas encore,...
Page 371 - ... quaestiones animum appulere, hortatores, auctoresque iisdem sitis, ne solius ingenii sui viribus freti imprudenter a veritatis semita in viam abeant impiorum.
Page 160 - Parmi les calomnies absurdes que la rage des Protestants et des Jansénistes exhala contre eux , je remarquai La Chalotais, qui porta l'ignorance ou l'aveuglement jusqu'à dire, dans son Réquisitoire , que les Jésuites n'avaient pas produit de mathématiciens. Je faisais alors la table de mon Astronomie ; j'y mis un article sur les Jésuites astronomes ; le nombre m'étonna. J'eus occasion de voir La Chalotais...

Informations bibliographiques