Résumé des leçons données à ¾'école des ponts et chaussées sur ¾'application de la mécanique à ¾'établissement des constructions et des machines ...

Couverture
Societʹe Belge de Librairie, 1839 - 635 pages
1 Commentaire
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 586 - H la hauteur de la colonne d'eau qui fait équilibre à la pression atmosphérique et qui est moyennement -de I0m.33, mais qui peut être moindre dans les pays de montagnes; H...
Page 449 - ... 3°. Le frottement des métaux glissant sur les métaux sans enduit, est également proportionnel aux pressions ; mais son intensité est la même, soit qu'on veuille détacher les surfaces après un temps quelconque de repos, soit qu'on veuille entretenir une vitesse uniforme quelconque. 4°.
Page 449 - ... quelques minutes. Cet accroissement est même si lent, que la résistance du frottement , dans les vitesses insensibles , est presque la même que celle que l'on surmonte en ébranlant ou détachant les surfaces après quelques secondes de repos. Ce n'est pas encore tout : dans les bois glissant sans enduit sur les bois, et dans les métaux glissant sur les métaux , la vitesse...
Page 531 - Si, renonçant à la figure rectangulaire, on veut former l'aile de manière qu'en employant la môme surface de toile, le moulin transmette la plus grande quantité d'action qu'il est possible, la figure qui réussit le mieux en grand est celle d'une aile élargie (Fig. 58), formée en plaçant à l'extrémité du rayon un barreau égal au ', du rayon, et partagé au point où il le coupe dans le rapport de 3 à 2.
Page 539 - ... volume du gaz était demeuré invariable. Lorsqu'un gaz est dilaté ou condensé, la température demeurant la même , ce gaz absorbe ou dégage de la chaleur. Ainsi l'on voit, en général, que la quantité de chaleur que l'on peut concevoir existante dans une masse donnée d'un fluide élastique, dépend à la fois de la température et de la densité de ce fluide; que cette quantité est d'autant plus grande que la température est plus élevée, et la densité moindre. On voit également...
Page 40 - Quand un corps prismatique est fléchi, les fibres situées du côté de la face convexe sont allongées ; les fibres situées du côté de la face concave sont accourcies ; certaines fibres, situées dans l'intérieur du corps, conservent une longueur invariable.
Page 107 - EAT ; n le poids de l'unité de volume de la matière du massif; t la force, rapportée à l'unité de surface, nécessaire pour séparer deux portions du massif, en les faisant glisser l'une sur l'autre ; /' le rapport du frottement à la pression, pour deux portions du massif glissant l'une sur l'autre. On aura . pour le poids du prisme CAT, pour la force qui tend à le faire glisser le long de AT, n/i* -- (tang. 6— »n)cos. S; 2 et pour la force qui s'oppose à ce glissement, /HA
Page 449 - ... lentement, et ne parvient à sa limite qu'après quatre ou cinq jours et quelquefois davantage; au lieu que, dans les métaux, elle y parvient dans un instant, et dans les bois dans quelques minutes : cet accroissement est même si lent, que la résistance du frottement, dans les vitesses insensibles, est presque...
Page 141 - ... alternatives de sécheresse et d'humidité, ou « l'effet de la gelée, changent les qualités de ces terres. Les « parties voisines de la surface se détachent successivement ; « et, en général, les terres tendent à prendre d'elles-mêmes, « avec le temps, les talus qu'elles auraient affectés d'abord, si la « cohésion n'eût pas existé. Mais si la paroi latérale a été re« vêtue par une construction en maçonnerie, l'altération dont
Page 449 - ... ébranlant ou détachant les surfaces , après trois ou quatre secondes de repos. Ce n'est pas encore tout : dans les bois glissant sans enduit sur les bois, et dans les métaux glissant sur les métaux, la vitesse n'influe que très-peu sur...

Informations bibliographiques