Vers une très grande Europe: quelle taille minimale pour l'Europe dans la mondialisation du XXIe siècle?

Couverture
Harmattan, 2008 - 130 pages
Un type d'espace économique unique s'était imposé depuis la Révolution industrielle, celui de l'Etat-nation. Or, depuis la fin du XXe siècle, la mondialisation économique a installé une situation nouvelle caractérisée par une démultiplication des espaces. Le présent ouvrage est consacré à un nouveau type d'espace économique apparu, celui de l'espace continental. On s'intéressera plus précisément ici à la conception d'une taille appropriée de l'Europe du XXIe siècle. On se souvient que la construction européenne avait débuté après la Seconde Guerre mondiale, d'abord à six Etats-nations, pour aboutir à vingt-sept en 2006. Mais ce processus ressemble plus, pour nous, à la recherche de la taille d'un Etat-nation comme celle des Etats-Unis d'Amérique, qu'à celle de la taille d'un espace continental du XXIe siècle. Car dans la nouvelle configuration apparue après l'émergence de la mondialisation économique, se pose le problème d'une taille continentale minimale. C'est cette question que l'on examinera à propos de l'espace économique européen. Une réponse sera apportée, celle de la nécessité de constituer une Très Grande Europe.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques