Les duperies de l'amour

Couverture
M. Lévy frères, 1865 - 271 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 44 - Il est sans doute très-important de désenfler les sinécures et d'écheniller le budget ; il est très-important de faire des lois pour que j'aille, déguisé en soldat, monter patriotiquement la garde à la porte de M. le comte de Lobau, que je ne connais pas et que je ne veux pas connaître, ou pour me contraindre à parader au carré Marigny, sous le bon plaisir de mon épicier, dont on a fait mon officier1.
Page 114 - Pour l'intelligence des faits qui vont suivre, il est nécessaire de donner ici sur le Sandjak de Marache quelques indications géographiques. Nous le ferons aussi succinctement que possible. Le territoire du Sandjak de Marache est généralement montagneux; on y trouve cependant quelques belles plaines, entre autres celle dite de Marache, au sud de la ville et dominée par elle.
Page 145 - Chio et des villages était dans les rues, quittant les maisons plus ou moins vivement et cherchant à se rendre compte de ce qui venait de se passer.
Page 78 - ... et des fièvres qui en enlevaient chaque jour un grand nombre. Ce fut dans ces circonstances que le bruit se répandit tout à coup, que les chefs et les gentilshommes qui dirigeaient ainsi l'armée , ne cherchaient à s'approcher des côtes de la Manche , que pour les abandonner et fuir à l'étranger. Telle était la position de l'armée vendéenne , quand , deux émigrés venus d'Angleterre avec des dépêches du ministère anglais...
Page 163 - Au moment où il montait en voiture pour se rendre à la gare, on lui remit une lettre de la Léonti.
Page 97 - Vingt fois j'ai été sur le point de me jeter aux pieds de mon mari et de lui tout avouer.

Informations bibliographiques