Oeuvres de Voltaire avec des remarques et des notes historiques, scientifiques et littéraires: Facéties, Volume 60

Couverture
Pourrat Frères, 1839 - 572 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 120 - Quand on a l'honneur d'être reçu dans une compagnie respectable d'hommes de lettres, il ne faut pas que la harangue de réception soit une satire contre les gens de lettres : c'est insulter la compagnie et le public.
Page 236 - ... tum vos, o Tyrii, stirpem et genus omne futurum exercete odiis, cinerique haec mittite nostro munera. nullus amor populis, nec foedera sunto. exoriare aliquis nostris ex ossibus ultor, qui face Dardanios ferroque sequare colonos, nunc, olim, quocumque dabunt se tempore vires. litora litoribus contraria, fluctibus undas inprecor, arma armis ; pugnent ipsique nepotesque.
Page 83 - Ce fut le 12 octobre 1759 que frère Berthier alla, pour son malheur, de Paris à Versailles avec frère Coutu, qui l'accompagne ordinairement. Berthier avait mis dans la voiture quelques exemplaires du Journal de Trévoux, pour les présenter à ses protecteurs et protectrices; comme à la femme de chambre de madame la nourrice, à un officier de bouche, à un des garçons apothicaires du roi, et à plusieurs autres seigneurs qui font cas des talents.
Page 554 - Dieu, maître absolu de la terre et des cieux, n'est point tel que l'erreur le figure à vos yeux. L'éternel est son nom. Le monde est son ouvrage ; il entend les soupirs de l'humble qu'on outrage, juge tous les mortels avec d'égales lois, et du haut de son trône interroge les rois. Des plus fermes états la chute épouvantable, quand il veut, n'est qu'un jeu de sa main redoutable.
Page 227 - Je n'entrerai point dans l'importance du premier de ces avantages; le second seul est le sujet de mon Discours. Vous vous applaudissez de voir votre langue presque aussi universelle que le furent autrefois le grec et le latin : à qui en êtes-vous redevables, je vous prie? A une vingtaine de bons écrivains que vous avez presque tous ou négligés, ou persécutés, ou harcelés pendant leur vie.
Page 21 - En effet, tous ces anciens sages sont vos ennemis; ils ont tous été éclairés par la religion naturelle. Et la vôtre, monsieur, je dis la vôtre en particulier...
Page 239 - Peu de chose. - Mais encor ? - Le collier dont je suis attaché De ce que vous voyez est peut-être la cause. - Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas Où vous voulez ? - Pas toujours, mais qu'importé ? - Il importe si bien, que de tous vos repas Je ne veux en aucune sorte, Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor.
Page 274 - Polyeucte est ici l'appui de ma famille ; Mais si, par son trépas, l'autre épousait ma fille. J'acquerrais bien par là de plus puissants appuis, Qui me mettraient plus haut cent fois que je ne suis.
Page 526 - N'oubliez pas de manger du fruit de l'arbre de la science du bien et du mal, car vous nous paraissez un peu ignorant et malin.
Page 241 - Greco, sì come ella gli disegna, quando sente dormir tutta la torma, viene all'uscio e lo spinge, e quel gli cede : entra pian piano, e va a tenton col piede. Fa lunghi i passi, e sempre in quel di dietro tutto si ferma, e l'altro par che muova a guisa che di dar tema nel vetro, non che...

Informations bibliographiques