Asie centrale, le nouveau grand jeu: l'après-11 septembre

Couverture
Harmattan, 2002 - 322 pages
Le 11 septembre, les attentats dirigés contre les Etats-Unis placent au cœur de l'actualité l'Asie centrale. Cette zone a une importance géostratégique majeure : d'abord à cause de ses immenses et convoitées ressources en gaz et en pétrole, d'autre part à cause du potentiel de destruction de quatre des sept puissances nucléaires recensées: la Russie, la Chine, l'Inde, le Pakistan, sans oublier d'autres puissances potentielles comme l'Iran. L'Asie centrale est un creuset où de multiples acteurs aux ambitions contradictoires se déchirent ; les Etats-Unis et la Chine y déploient des ambitions néo-impériales, avec la Russie en arbitre ; l'Inde et le Pakistan, éternels ennemis, sont au bord de la confrontation ; l'Iran, la Turquie et le Pakistan, mènent des politiques complexes pour modifier à leur profit l'équilibre régional. Quant aux ex-Républiques soviétiques, elles sont tiraillées entre un Ouzbékistan qui tente d'imposer sa place régionale face au Tadjikistan sous tutelle russe, au Kazakhstan menacé par ses minorités slaves, et au Turkménistan qui mise sur ses richesses pour se faire entendre. Placé au cœur de cette région en pleine ébullition où le jeu de l'islam vient encore mettre de l'huile sur le feu, l'Afghanistan n'est, qu'un pion, dévasté par des guerres tribales et traversé par des rivalités qui le dépassent. L'Asie centrale est bien le nouvel échiquier mondial où s'affrontent toutes les ambitions, internationales comme régionales. Demain, qui contrôlera cette région qui est une poudrière ? Les Etats-Unis, longtemps en retrait par rapport à la Chine, ont marqué fin 2001 un point décisif. Mais la bataille continue... Pour la première fois, ce livre révèle tous les enjeux et les conflits de cette région dont dépend l'équilibre du monde.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques