Mémoires

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

MARRIER DE LAGATINERIE

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 154 - ... mars. Philippe VI, en récompense des services que rend à la reine Jean, son maréchal, lui donne certains héritages sis à Jouy, à Vauboyen, aux Roches et au Metz, qui lui étaient venus à la suite de la forfaiture de Robert d'Artois. (JJ.7i,n-68.) Philippe, par la grâce de Dieu roys de France, à touz ceulz qui ces presentes lettres verront, salut. Savoir faisons que nous, à la contemplacion de nostre très chiere et amée compaigne la royne, et en recompensacion des bons et agreables...
Page 187 - Saintes, en notre palais épiscopal, sous notre seing, le sceau de nos armes et le contre-seing de notre secrétaire, le vingt- huit juin mil sept cent quatre-vingt-huit.
Page 416 - Notice sur M. Le Chanteur , commissaire principal de la marine , suivie d'actes inédits relatifs aux sièges de Flessingue et d'Anvers, en 1809 et 1814, par Edouard Thierry.
Page 316 - La nature aussi rian!e que les convives. De larges cruches de cidre à rafraîchir dans le ruisseau: Le majordome à genoux pour couper les viandes. Un énorme poisson porté à la ronde. Chacun prend. Les assiettes sur les genoux. Le vieillard et sa filin, centre de tous les regards.
Page 416 - Mémoire sur l'introduction et la floraison, à Cherbourg, d'une espèce peu connue de lin de la Nouvelle-Zélande, et revue des plantes confondues sous le nom de Phormium tenax; Cherbourg, 1853, in-8.
Page 16 - ... couvert les munitions de guerre et de bouche nécessaires à la défense de la ville et du château, avec des fours, moulins, puits, prisons et généralement tout ce qui peut faire besoin à une place de guerre ; mais tout est tombé , et à quelques voûtes près qui...
Page 19 - Bien éloigné de cela, la plupart des bâtiments y c déchargent leur lest impunément, ce qui achève de le corn« hier. Il ya un méchant quai en pierre sèche le long du « faubourg (1), que le Gouverneur ya fait bâtir par les habi< tants, et puis c'est tout. Cependant le port peut être rendu fort < joli, et capable de recevoir bon nombre de frégates de « 20, 24, 30 et 36 pièces de canon, qui seraient là mieux placées « qu'en aucun lieu du royaume pour la course. « La mer ne monte que...
Page 264 - ... que le roy nostre dit seigneur le veult et mande par icelles. Donné soubz l'un de nos dictz signez, le xx" jour de novembre, l'an mil IIII G IIII XX et unze.
Page 420 - Fragment de l'histoire de la peinture à fresque, par E. Breton. Paris, grand in-8». Mémoires de la Société des Antiquaires de Picardie. T. V, 1842, in-8°.

Informations bibliographiques