Images de page
PDF
ePub

NOUVELLE

ENCYCLOPÉDIE

POÉTIQUE.

TOME X.

DE L'IMPRIMERIE DE CORDIER.

ENCYCLOPÉDIE

POÉTIQUE,

OU

CHOIX DE POÉSIES

DANS TOUS LES GENRES;

PAR UNE SOCIÉTÉ DE GENS DE LETTRES.

OUVRAGE MIS EN ORDRE ET PUBLIÉ

PAR P. CAPELLE.

STANCES, CANTATES, DYTHYRAMBES, ÉPYTHA-

LAMES HYMNES , PSAUMES, CANTIQUES,

[ocr errors]

ORATORIOS.

PARIS,

FERRA, LIBRAIRE, rue des G.ds. Augustins, N.° 23.

1819,

2-1932 25694

SUR LES STANCES,

Le mot stance vient de l'italien stanza , qui signifie demeure, vraisemblablement parce qu'il doit y avoir, à la fin de chaque stance, un sens complet.

Ce n'est qu'au commencement du quinzième siècle

que

le mot stance fut introduit dans notre poésie. En 1580, le président Largus donna de la vogue aux stances en ouvrant un

concours pour les poëtes qui se distingueraient * le mieux dans ce genre; mais ce n'est que sous la plume de Malherbe

que Les stances avec grâce apprirent à tomber. Les stances font ordinairement partie d'une ode. Le mot strophes a été également appliqué à cette division; mais les stances forment aussi un genre séparé, qui tient de l'ode pindarique, de l'ode philosophique et de l'ode anacréontique : elles se distinguent par la délicatesse des idées, la justesse des expressions ;

les

« PrécédentContinuer »