Une série de tueurs: Les serial killers qui ont inspiré le cinéma

Couverture
Capricci Editions - 98 pages
"Qui était Harry Powers, le tueur de femmes et d’enfants, incarné à l’écran par Robert Mitchum dans La Nuit du chasseur ? Jusqu’à quel point Ed Gein, « le boucher de Plainfield », a-t-il inspiré Massacre à la tronçonneuse? L’Inspecteur Harry, film pivot dans la carrière de Clint Eastwood, ne doit-il pas énormément au tueur du Zodiac, jamais retrouvé ? Les exemples sont légion. Hannibal Lecter naît du mélange de plusieurs tueurs en série, parmi lesquels le terrible Ed Kemper, « l’ogre de Santa Cruz ». M le Maudit ne diffère pas tellement du meurtrier allemand Peter Kurten, « le vampire de Dusseldorf », ayant sévi au début du XXe siècle. Il en va de même pour des films comme Arsenic et vieilles dentelles, Scream, Tueurs-nés ou pour la série télévisée Dexter. La fascination du cinéma pour les serial killers est aussi ancienne que lui. Simple affaire de promotion ? Exorcisme des traumas d’artistes ? Déguisement de la critique sociale en fait divers ? Axel Cadieux raconte en onze chapitres ces terrifiantes et souvent sordides histoires de cinéma."

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques