A l'ombre du pouvoir: le Cantal du milieu du XIXe siècle à 1914

Couverture
Presses Univ Blaise Pascal, 2002 - 559 pages
L'image du Cantal conservateur, voire de droite, est largement inscrite dans notre paysage politique. Mais, si la figure de Georges Pompidou a largement contribué à cette cristallisation, on ne peut oublier que, depuis les premiers pas du suffrage universel masculin, il n'en fut pas toujours ainsi. A la fin du XIXe siècle, le Cantal fut en effet franchement républicain, puis radical, après avoir été bercé par les sirènes... bonapartistes deux ou trois décennies auparavant, ce qui montre bien que, dans le jeu électoral, s'est toujours glissée, de manière consciente ou non, une certaine conception des liens qui devaient unir le département au pouvoir central. Cet ouvrage a été publié avec le soutien financier de la Région d'Auvergne.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Préface de JeanLuc MAYAUD
13
Première partie Le Cantalien dans ses murs
23
Importance des petits groupements humains
31
La famille
38
Tensions autour dune agriculture diversifiée
48
Biens et usages collectifs
57
deux Cantal ?
73
Les services rendus
83
entorses à la fidélité
296
Le pouvoir ébranlé
302
Le temps des hésitations
310
Conclusion sur le Second Empire
315
Troisième partie Les amours républicaines
325
Le Cantal conservateur
332
Le Cantal républicain
341
La République au village
356

Du pouvoir
89
Prêtres et fidèles
100
Une religion au service des hommes ?
107
Conclusion
124
Anciens et nouveaux échanges
130
Les migrations temporaires
132
le Cantal en dehors de la Nation ?
143
Conclusion de la première partie
153
Expériences républicaines
163
Freins à la nouveauté politique
170
Reproches ou espoirs déçus
181
Conclusion
190
Le coup dÉtat et ses suites immédiates
208
Installation du nouveau régime
217
Les élections de 1852
223
LEmpire
238
LEmpereur des paysans
253
Le bonapartisme en action
259
Pouvoir bonapartiste et anciennes forces locales
267
Le bonapartisme et les notables
281
Lélecteur républicain
369
Conclusion
376
Laïcisation de lécole et des écoles
382
Limites des laïcisations
392
Conclusion
401
Le discours clérical
408
Limites du cléricalisme
423
Le radicalisme cantalien
434
La mobilisation électorale
441
Les liens avec lélectorat
448
Modération des radicaux en matière religieuse
457
Conclusion
468
Cantal et Nation dans les années 1900
470
Absence dantipatriotisme
479
Le patriotisme partagé
486
Conclusion
494
Annexes
515
Ouvrages et travaux portant sur le Cantal
521
Notices biographiques
539
Index des noms de personnes
547

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques