Guerriers, princes et poètes aux Comores dans la littérature orale

Couverture
L'Harmattan, 2000 - 297 pages
La littérature orale comorienne est encore très mal connue. Moussa Said Ahmed présente ici les plus grands textes en prose et en vers de l'île de la Grande Comore. La finesse de cette littérature se donne à voir dans les nombreux genres poétiques mis en musique, réflexions sur la vie et sur le temps qui passe avec en toile de fond le paysage politique et social des Comores.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques