Camion Blanc: Afterpunk highlights L'ère de la glaciation sonore

Couverture
Camion Blanc, 28 sept. 2017 - 1114 pages
1978. Le punk-rock se meurt, déjà rattrapé par un système qu'il s'était promis d'anéantir. Une partie de la jeunesse, désinhibée par cette déflagration culturelle, va alors ouvrir la voie d'une nouvelle hégire musicale imprégnée par l'héritage du « Do It Yourself » et manifestement tournée vers une fin de siècle apocalyptique où les avancées technologiques fascinent autant qu'elles effraient… À l'orée des années 80, le monde entre donc de plain-pied dans l'ère de l'afterpunk, du post-punk, de la new-wave… Une période riche en expérimentations sonores où des artistes et activistes auto-proclamés, contraints par l'absence de moyens et de connaissances, vont rivaliser d'inventivité pour offrir un art nouveau, froid comme l'acier, porté par une poétique austère quand elle n'est tout simplement pas cynique, et sans doute pas toujours très abordable pour le commun des mortels… Tout autant électronique qu'électrique, cette musique de la nouvelle vague va, elle aussi, se révéler comme l'expression subjective d'une génération qui grandit dans la perspective d'une crise sociale, politique et économique permanente… Il n'est alors pas question d'éructer les slogans empreints de rage d'une jeunesse revancharde, et si le monde doit disparaître, qu'il en soit ainsi dans l'allégresse du désespoir…
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques