Organisations digitales: Individus, santé, déontologie en contexte numérique

Couverture
Editions L'Harmattan, 2015 - 224 pages
Cet ouvrage examine, à partir d'études de cas, la façon dont la mutation numérique affecte les organisations digitales lorsqu'elles sont déterritorialisées et se trouvent, par les effets des machines nomades, au bout des doigts. Observer et analyser comment ces nouveaux dispositifs de médiation, coordination et synchronisation produisent des infléchissements des normes, règles et routines antérieures permet d'appréhender les effets professionnels de la mutation. Il en est ainsi des conséquences sur les cadres déontologiques qui permettaient de définir les professionnalismes et de délimiter les frontières entre sphères privée, publique et professionnelle, et des effets sur la santé des acteurs individuels, confrontés aux bouleversements des collectifs, institutions et organisations affectés par la numérisation. L'évolution de la gouvernance publique fait face, dans ses méthodes et ses modèles hérités, à l'ouverture des données ouvertes accessibles au public. Ceci radicalise les conceptions qui sous-tendaient les réformes du Service Public français et prétendaient mettre les usagers au centre des préoccupations des professionnels : les usagers deviennent acteurs incontournables de la servuction. Toute organisation de l'action publique prend maintenant en compte l'irruption des usagers-acteurs dans les formes digitales d'organisations, et l'évaluation des processus et actions.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques