Saint Vincent de Paul; sa vie, son temps, ses œuvres, son influence, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 242 - Avant cela, l'Église était comme un grand fleuve qui avait ses eaux claires: mais maintenant ce qui nous semble l'Église n'est plus que de la bourbe. Le lit de cette belle rivière est encore le même, mais ce ne sont plus les mêmes eaux.
Page 306 - J'en parle comme savante, voyant combien les courtisans et les mondains sont détraqués depuis ces propositions de la grâce, disant à tous moments : Eh ! qu'importe-t-il comme l'on fait, puisque, si nous avons la grâce, nous serons sauvés, et, si nous ne l'avons pas, nous serons perdus?
Page 396 - ... aussi plus aisée que l'autre qui est forcée, et le peuple la goûte mieux et en profite davantage. Croiriezvous, Monsieur, que les comédiens ayant reconnu cela ont changé leur manière de parler, et ne récitent plus leurs vers avec un ton élevé, comme ils faisaient autrefois ; mais ils le font avec une voix médiocre *, et comme parlant familièrement à ceux qui les écoutent ? C'était un personnage, qui a été de cette condition, lequel me le disait ces jours passés.
Page 104 - Je ne puis voir partir ces chers Missionnaires, sans vous témoigner le regret universel et la merveilleuse édification qu'ils nous laissent. Elle est telle. Monsieur, que vous avez tous les sujets du monde de vous en réjouir en...
Page 396 - C'était un personnage, qui a été de cette condition, lequel me le disait ces jours passés. Or si le désir de plaire davantage au monde a pu gagner cela sur l'esprit de ces acteurs de théâtre, quel sujet de confusion serait-ce aux prédicateurs de Jésus-Christ si l'affection et le zèle de procurer le salut des âmes n'avaient pas le même pouvoir sur eux?
Page 239 - Elle m'enseigne une chose, et vous en soutenez une qui lui est contraire. Oh! Monsieur, comment osez-vous préférer votre jugement aux meilleures têtes du monde, et à tant de saints prélats assemblés au concile de Trente, qui ont décidé ce point? — Le concile de Trente! répondit Saint-Cyran avec dédain et colère, ne me parlez point de ce concile ! C'était un concile du pape et' des scolastiques, où il n'y avait que brigues et que cabales.
Page 406 - Voilà leurs prétentions : acquérir de la réputation, faire dire au monde : vraiment, cet homme débite bien, il est éloquent, il a de belles pensées, il les exprime agréablement. Voilà à quoi se réduit tout le fruit de leur sermon. Vous...
Page 310 - Dans l'état de nature tombée on ne résiste jamais à la grâce intérieure. — 3. Pour mériter et démériter dans l'état de nature tombée, la liberté de nécessité n'est pas indispensable ; il suffit de la liberté de coaction.
Page 340 - ... car outre que cette raison de craindre la désobéissance aurait lieu en toutes les hérésies, lesquelles, par conséquent, il faudrait laisser régner impunément, nous avons un exemple tout récent dans la fausse doctrine des deux prétendus chefs de l'Église, qui était sortie de la même boutique, laquelle ayant été condamnée par le pape, on a obéi à son jugement, et il ne se parle plus de cette nouvelle opinion. « Certes,. Messeigneurs, toutes ces raisons et plusieurs autres que...
Page 295 - II est vrai, Monsieur, qu'il n'ya que trop de « gens qui abusent de ce divin Sacrement, et moi, misérable, plus « que tous les hommes du monde, et je vous prie de m'aider à en « demander pardon à Dieu ; mais la lecture de ce livre, au lieu « d'affectionner les hommes à la fréquente Communion, elle en

Informations bibliographiques