Histoire de l'église de Rheims

Couverture
J.-L.-J. Brière, 1824 - 616 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 77 - ... répondront aussi : Seigneur, quand est-ce que nous vous avons vu avoir faim ou avoir soif, ou sans logement, ou sans habits, ou malade, ou dans la prison . et que nous avons manqué à vous assister ? 45.
Page 279 - Si quelqu'un exerce quelque ministère, qu'il y serve comme n'agissant que par la vertu que Dieu lui donne; afin qu'en tout ce que vous faites, Dieu soit glorifié par Jésus-Christ, auquel appartient la gloire, et l'empire dans les siècles des siècles.
Page 318 - II ya des personnes dont les péchés sont connus « avant le jugement et l'examen qu'on en pourrait « faire ' . » En effet la discussion a tellement éclaté , que le différend est parvenu à votre connaissance ; et que, dans votre zèle pour la foi et votre amour de l'union, avant de nous confier l'examen de ces questions, vous avez décrété le synode, et nous avez enjoint de recueillir, entre nous évêques, quatre capitulaires extraits des écrits des Pères catholiques et de les signer...
Page 172 - Saint-Trudon. s'étant mis un jour en prière, et absorbé dans la méditation des choses célestes, fut ravi dans l'autre vie; et là, par révélation du Seigneur, vit Charles tourmenté au plus bas des enfers. Comme il en demandait la cause à l'ange qui le conduisait, celui-ci répondit que, par la sentence des saints qui, au futur jugement, tiendront la balance avec le Seigneur, il était condamné aux peines éternelles pour avoir envahi leurs biens.
Page 296 - Évitez celui qui est hérétique, après l'avoir averti « une première et une seconde fois , sachant que qui« conque est en cet état est perverti , et qu'il pèche « comme un homme qui se condamne lui-même par « son propre jugement '. » Et comme le pape Léon « disait autrefois d'Eutychès : « Puisqu'il voyait que « le sens de sa téméraire ignorance déplaisait à des « oreilles catholiques, il aurait dû renoncer à son opi...
Page 278 - Barnabe la charge de prê« cher les Gentils. Le même saint Paul écrivit aux « ministres de Corinthe , qui se montraient négligens « à punir un incestueux : « Assemblez-vous avec mon « esprit , et livrez cet homme à Satan , pour le faire « mourir en sa chair , afin que son âme soit sauvée « au jour du Seigneur; » et les ministres de Corinthe « livrèrent cet homme à Satan pour le faire mourir H en sa chair, comme saint Paul, connaissant ses « œuvres coupables , le leur avait enjoint...
Page 185 - Viens , bon et fidèle serviteur , parce que tu as été fidèle sur peu de choses, je t'établirai sur beaucoup; entre dans la joie de ton Seigneur.
Page 171 - Rheims, mais encore beaucoup d'autres du royaume de France, à des laïques et à des comtes; en sorte qu'il ôta tout pouvoir aux évêques sur les biens et les affaires de l'Eglise.
Page 45 - Cependant on prépare le chemin depuis le palais du roi jusqu'au baptistère ; on suspend des voiles, des tapis précieux ; on tend les maisons de chaque côté des rues ; on pare l'église, on couvre le baptistère de baume et de toutes sortes de parfums. Comblé des grâces du Seigneur, le peuple croit déjà respirer les délices du paradis. Le...
Page 508 - Je vous l'ai déjà dit, et je vous le dis encore maintenant , quoique absent , mais comme devant être bientôt parmi vous, que si j'y viens encore une fois, je ne pardonnerai ni à ceux qui avaient péché auparavant , ni à tous les autres. 3 . Est-ce que vous voulez éprouver la puissance de Jésus-Christ qui parle par ma bouche , qui n'a point paru faible, mais irespuissant parmi vous?

Informations bibliographiques