Images de page
PDF
ePub

défendit le parti de la ligue jusqu'en 1590, et soutint trois assauts en 1594 contre les troupes de Henri IV, auxquelles elle se rendit. On a publié en 1834 une histoire de cette ville, qui n'apprend rien sur son origine, et qui laisse beaucoup d'incertitude sur les évènements dont elle a été le théatre. L'accès d'Honfleur

par

la route de Caen est singulièrement pittoresque *. La ville est dominée par la côte de Grâce, d'où l'æil embrasse un des plus beaux points de vue qui soient au monde. Les rues d'Honfleur sont d'ailleurs inégales, étroites et tortueuses.

Son port se compose de deux bassins où l'on peut renfermer plus de 80 batiments de 200 à 600 tonneaux, et d'une petite retenue employée à repousser à la mer les énormes quantités de vases qu'apporte le flot. Le premier bassin a été commencé en 1684; la construction du second fut autorisée par lettres-patentes du 28 août 1786.

On vient d'y construire un hotel-de-ville où siègent le tribunal de commerce et la justice de paix.

* Annuaire de 1830. page 72.

Les églises de Sainte-Catherine et de Saint-Léonard sont érigées en cure.

La chapelle de Notre-Dame-de-Grâce jouit d'une grande réputation. Elle est tapissée de tableaux qui rappellent des; veux formés par les marins au milieu des, tempêtes. Les plus anciens sont du 174 siècle.

1

[ocr errors]

5

[ocr errors]

1
Canton de Pont-l'Évêque.
Population.
Population : 12,989.

i
Saint-Arnoult, 118; Beaumont , 934 ;
Bénerville, 111; Bonneville-sur-Touque,
443; Canapville, 257; Clarbec, 613; Cow
dray, 252; Deauville, 103; Drubec, 276;
Englesqueville, 199; St-Etienne-la-Thil.
laye, 580; Hennequeville, 601; Saint-Hy-
mer, 728; Saint-Martin-aux-Chartrains,
301; Saint-Melaine, 316; Pont-l'Evêque,

, 2,137; Reux, 366; Surville, 277; Touques, 1,109; Tourgéville, 4144; Tourville,

294 ; Trouville, 1,673; Villerville, 887. . Superficie, 13,097 hect, 72 ar. 67 cent. Terres labourables, 3,905 hect. 70 ar, 35 vent. Prés et herbages, 5,167 hect. 67 ar. 63 cent. Bois, 399 hect. 58 ar. 50 cent. Nombre de maisons, 4,012. Revenu imposable, 693,750 frs 93.cent. ;

Pont-l'Evêque, Pons Episcopi, chef-lieu

Conlenince

de Varrondissement et du canton , sur là Touque et la Calonne, vers le 19e deg. 171 de latitude et le 2e deg. 10' de longitude occidentale. Elle est située dans une riche vallée, à 4 myr. 4 kil. N.-E. de Caen. C'est le siège de la sous-préfecture, d'un tribunal de première instance et d'une justice de paix.

Son église qui est érigéé en cùre n'est pas remarquable comme édifice; mais y voit des vitraux qui sont estimés des connaisseurs.

I Beaumont, Bellus-Mons in Algid, bourg, à 8 kil. S.-O. de Pont-l'Evêque, possédait autrefois un prieuré de Bénédictins qui dirigeaient un college où le gouvernement entretenait des élèves. C'est la patrie du célèbre mathématicien de Laplace, mort pair de France le 5 mars 1827.

Son marché de bestiaux est un des plus considérables de l'arrondissement.

Touques , autre bourg' sur la rivière de ce nom, à 9 kil. N.-O. de Pont-l'Evêque. C'était autrefois une baronnie. Henri V, roi d'Angleterre, y débarqua en 1417. Ses fabriques de sel remontent à une époque fort reculée. La commune de Trouville, située un peu plus bas, à l'embouchure de la Touque, a pris, dans ces derniers

temps, une extension qui s'accroitra encore lorsque la route départementale qui doit y aboutir, sera livrée au commerce agricole qui l'attend avec impatience.

ARRONDISSEMENT DE VIRE.

L'arrondissement de Vire qui comprend une partie du Bocage, est borné au nord par les arrondissements de Bayeux et de Caen; à l'est par ceux de Caen et de Falaise; au midi par les départements de la Manche et de l'Orne, et à l'ouest par le département de la Manche.

Sa superficie est de 95,624 hect., 04 ar. Le sol y est presque partout inégal et hérissé de collines.

La Vire et ses affluents, l'Allière et la Souleuvre sont, avec le Noireau, les principales rivières qui l'arrosent. Le sol qui repose presque partout sur des schistes, est, en général, ingrat et peu propre à la culture du froment.

Il' se compose de 97 communes réparties ainsi qu'il suit entre six cantops : Aunay, 19; Bény-Bocage, 21 ; Condé-sur-Noireau, 11 ; Saint-Sever, 21 ; Vassy, 14; Vire, 11.

[ocr errors]

Canton d’Aunay.

Population : 13,383.

Population. Aunay, 2,033; Bauquay, 332; La Bigne, 318; Brémoy, 556; Cahagnes, 1,938; Coulvain, 521; Dampierre, 515; Danyou, 354; La Ferrière-au-Doyen, 205; La Ferrière-Duval, 161 ; Saint-Georges-d'Aunay, 1,641; Saint-Jean-des-Essartiers, 487; Jurques, 857; Les Loges, 322; Mesnil-Auzouf, 723; Ondefontaine, 807 ; Saint-Pierre-du-Fresne, 367; Le Plessis-Grimoult, 820; Roucamp, 426.

Superficie : 17,785 hect. 41 ar. 47 cent. Contenance. Terres labourables, 11,983 hect. 71 ar. 75 cent. Prés, 1,730 hect. 59 ar. 73 cent. Bois, 2,139 hect. 39 ar. 88 cent. Nombre de maisons, 3,384. Revenu imposable, 651,510 f.

81 c.

Aunay, Alnetum, chef-lieu, autrefois Aulnay-l'Abbaye, bourg-sur-l'Odon, à 3 myr. N.-E. de Vire. Sa population, ses revenus, sa filature de coton établie

par M. Richard Lenoir, ses fabriques et son inarché en font une commune importante. C'était anciennement une baronnie. Le célèbre Huet, évêque d'Avranches, s'y retira dans une abbaye de l'ordre de Citeaux dont la fondation remonte à l'année

« PrécédentContinuer »