Images de page
PDF
ePub

Canton de Tilly-sur-Seulle.

4

Population.

Population, 14,415; savoir :

Audrieu , 824; Authie , 625; Brettevillel'Orgueilleuse , 974 ; Brouay, 400; Carcagny, 563; Carpiquet, 832; Cheux, 986; Christot, 449; Ste-Croix-Grand-Tonne, 542; Ducy-Ste-Marguerite, 266; Fontenay-lePesnel, 866; Grainville-sur-Odon, 455; Juvigny, 114 ; Loucelles, 246 ; $t-Manvieux, 877; Le Mesnil-Patry, 306; Mondrainville, 212; Mouen, 543; Norrey, 346; Putot, 451; Rots, 1,391; Tessel-Bretteville, 316; Tilly-sur-Seulle, 1,191; St-Vaast, 286; Vendes, 35%. - Ce canton ést arrosé par la Seulle dans sa partie occidentale, et traversé par plusieurs grandes routes.

Tilly-sur-Seulle, chef-lieu, situé à 2 myr. O. de Caen, au point de jonction de plusieurs de ces routes qui lui ouvrent des communications avec cette ville, VillersBocage et tout l'arrondissement de Bayeux.

On le désignait anciennement sous le nom de Tilly-Vérolle, Tilleium Vérrolla.

On y voit un château remarquable par son étendue et par le charmant paysage qui l'environne.

" . در

Il s'y tient plusieurs foires.

On trouve dans le même canton deux autres bourgs , Bretteville-l'Orgueilleuse et Cheux, qui ont des balles et des marchés. La halle de Bretteville est une des plus considérables du département par les quantités de céréales qu'on y apporte, nonseulement des environs, mais encore de l'arrondissement de Bayeux et même du département de la Manche. Une ordonnance royale du 4 avril 1835 y établit une foire qui se tient annuellement le 1er jeudi de ce mois.

L'église de Bretteville est du 14e siècle. Celle de Norrey, commune voisine, est infiniment plus belle , quoiqu'elle soit plus ancienne. Le chæur et la tour sont particulièrement remarquables par leur élégance. Une partie de l'église de Cheux parait être de la même époque.

Fontenay-le-Pesnel avait un prieure fondé en 1207.

Canton de Troarn.

Population.

Population : 13,528, savoir :

Amfreville, 611; Argences, 1,584; Banneville-la-Campagne, 164; Bavent, 943; Bréville, 307; Bures, 329; Cabourg, 310;

[ocr errors]

Cagny , 469 ; Canteloup , 183; Cléville, 598; Collombelles, 329; Cuverville, 162; Démouville, 498; Emiéville , 208; Escoville , 338; Giberville, 310; Gonnevillesur-Merville, 475 ; Hérouvillette, 513; Janville , 303; Merville, 324 ; St-Ouendu-Mesnil-Oger, 256 ; Saint-Pair, 152; Petiville , 215 ; St-Pierre-du-Jonquet, 201; Ranville, 774; Robehomme, 323; Sallenelles, 407; Sannerville, 563; Touffreville, 233; Troarn, 971; Varaville, 263; Vimont, 212.

Superficie, 18,760 hect. 75 ar. 92 cent. Terres labourables, 10,204 hect. 61 ar. 97 cent. Prés et herbages, 6,025 hect. 62 ar. 29 cent. Bois , 933 hect. 66 ar. 85 cent.

Nombre de maisons, 3,768. Revenu imposable, 900,024 fr. 86 c.

Renfermé entre la Manche, l'Orne et la Dive, ce canton est également riche en terres agricoles, en fruits, en bois et en herbages.

Troarn, Troarnum, chef-lieu, à 1 myr. 4 kil. E. de Caen, est situé sur la route de Rouen à Caen, au penchant d'un coteau au pied duquel coulent la Muance et la Dive. Il y avait une abbaye de bénédictins fondée vers le onzième siècle. Elle fut

1

[ocr errors]

parle de salines qui existaient à Bavent 84 ANNUAIRE DU CALVADOS. pillée par les Anglais en 1418 et par l'amiral de Coligny en 1562.

Il subsiste encore quelques restes de cet édifice, qui a été abattu pendant la révolution. Il y avait dans la même commune un hospice qui a été respecté.

La halle et le marché de Troarn, qui se tiennent le samedi, sont très-fréquentés.

Il en est de même de ceux d’Argences qui se tiennent le jeudi. Ce bourg , beaucoup plus considérable que Troarn, est situé près de la route de Paris à Cherbourg, à 1 myr. 7 kil. S.-E. de Caen.

Cagny, Cagneium et Catnie, avait quatre églises dans le onzième siècle ; on y fonda plus tard un prieuré. Il y avait aussi une maladrerie dont Louis XIV réunit les revenus à l'Hôtel-Dieu de Caen, en 1696.

Bavent, Badventum , à 1 myr. 6 kil. E. de Caen. Il y avait dans cette commune deux prieurés qui portaient le nom de Róncheville; le premier fut fondé en 1063.

Ses bois sont fréquemment mentionnés dans les anciennes chartes. M. de La Rue

dès le dixième siècle, et qui furent supprimées lors de l'établissement de la Gabelle par Philippe de Valois. 1 it'

Varaville est célèbre par la victoire que

Guillaume-le-Bâtard y remporta sur les troupes du roi de France et de ses alliés.

Sallenelles, Cabourg et Merville sont les communes littorales de ce canton.

Canton de Villers-Bocage.

Population.

[ocr errors]

Population , 11,816, savoir :

St-Aignan-le-Malherbe, 240; Amayésur-Seulle , 439; Banneville-sur-Ajon, 458; Bonnemaison, 624; Campandré-Valcongrain, 344; Courvaudon, 611; Epinaysur-Odon, 920; Landes, 454; Le Locheur, 404; Longvillers, 537; Saint-Louet-surSeulle, 305 ; Maisoncelles-Pellevey, 434; Maisoncelles-sur-Ajon , 241; Mesnil-auGrain , 216; Missy, 626 ; Monts, 600; Noyers, 943; Parfouru-sur-Odon , 157; Tournay, 628; Tracy-Bocage, 523; Villers-Bocage, 1,178 ; Villy-Bocage, 934.

La Seulle et l'Odon arrosent quelques parties de ce canton. Les terres arables sont en général d'une qualité médiocre, comme dans tout le reste du Bocage.

Villers-Bocage, chef-lieu, à 2 myr. 6 kil. S.-O. de Caen. Il y avait autrefois dans ce bourg deux églises paroissiales et une forteresse mentionnée dans les anciens actes sous le nom de Tour de Villers.

« PrécédentContinuer »