Images de page
PDF
ePub

LE LIVRE

DU

COMPAGNONAGE.

Première Partie.

TROYRS,

IMPRIMERIE DE CARDON.

D

DU

COMPAGNONAGE

PREMIÈRE PARTIE.

PAR

AGRICOL PERDIGUJER,

DIT AVIGNONAIS LA VERTU, COMPAGNON MENUISIBR.

Deuxième Edition.

1.

PARIS.

PAGNERRE, ÉDITEUR,

RUE DE SEINB, 14 BIS.

1841.

[blocks in formation]

LIVRE DU COMPAGNONAGE.

226áo

INTRODUCTION.

A l'apparition de la première partie du Livre du Compagnonage, je fus assailli de toutes parts: les observations, les questions, les objections, les accusations les plus contradictoires tombèrent sur moi en même temps. Afin que l'on puisse dorénavant juger mon cuvre et le sentiment qui me l'a inspirée avec plus d'équité, je vais dire d'abord à quelle occasion je conçus et comment je commençai ma mission réformatrice dans le Compagnonage. Ces détails seront oiseux pour quelques-uns; mais d'autres, je le crois, me sauront gré de les avoir donnés.

Etant parti d'Avignon en 1824, ayant passé par Marseille, Montpellier, Bordeaux, Nantes, etc., je résidais à Chartres en 1826, j'avais alors vingt ans, et, quoique jeune, les animosités, les guerres du compagnonage, ne souriaient point à ma faible raison. Un dimanche, nous étions quelques camarades réunis, nous nous dédommagións à table de la monotonie de la semaine ; nous avions chanté bon nombre de chansons, et l'on venait d'en terminer une par le couplet suivant :

<< Qui a composé la chanson,
« C'est la Sincérité de Mâcon.

« PrécédentContinuer »