Le suicide en prison

Couverture
L'Harmattan, 1994 - 271 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
L'OBJET DE NOTRE RECHERCHE A ETE DE COMPRENDRE LE SUICIDE A TRAVERS LA THEORIE DES CHOIX RATIONNELS. LES THEORIES EXISTANTES, MEDICALES ET SOCIOLOGIQUES, SONT D'ABORD DISCUTEES ; NOTRE MODELE EXPLICATIF, PUIS LE CHAMP DE NOTRE ETUDE, SONT ENSUITE PRECISES : LE MILIEU CARCERAL, PAR LA DEPRIVATION QU'IL INFLIGE A L'ACTEUR, EST UN CADRE PRIVILEGIE POUR ETUDIER LES CONDUITES SUICIDAIRES. L'ANALYSE DES LETTRES DE SUICIDE LAISSEES PAR LES DETENUS CONSTITUE UNE PREMIERE VALIDATION DE NOTRE MODELE, COMPLETEE ENSUITE PAR UNE ETUDE EPIDEMIOLOGIQUE DU SUICIDE EN PRISON. L'ANALYSE MONTRE QUE DEUX TYPES DE DEPRIVATION INCITENT L'ACTEUR A CHOISIR LE SUICIDE : UNE DEPRIVATION DE L'AUTONOMIE OU DES RESSOURCES AFFECTIVES QUI PREND FORME DANS L'INTERACTION, DONNANT GENERALEMENT LIEU A LA REDACTION D'UNE LETTRE, UNE DEPRIVATION SOCIALE ET MATERIELLE, NE DONNANT PAS LIEU A LA REDACTION D'UNE LETTRE. LE CHAMP EMPIRIQUE EST ENSUITE ELARGI A LA PERIODE PRECEDANT L'INCARCERATION (AU MOYEN DES DOSSIERS D'EXPERTISE PSYCHIATRIQUE) ET AU MILIEU LIBRE (PAR LE TIRAGE AU SORT D'UN GROUPE TEMOIN). CES DERNIERES OBSERVATIONS CONVERGENT VERS NOS PREMIERES CONCLUSIONS : LE SUICIDE PEUT ETRE CONSIDERE COMME UN CHOIX A TRAVERS LEQUEL L'ACTEUR MAXIMISE SA SATISFACTION ET OBEIT EN CELA A UNE CERTAINE RATIONALITE. CETTE RATIONALITE EST LIMITEE PAR LE POIDS DES CONTRAINTES QUI INFLUENCENT SA DECISION.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Références à ce livre

Informations bibliographiques