Souvenirs d'une fille du peuple; ou, La saint-simonienne en Égypt, 1834 à 1836

Couverture
E. Sauzet, 1866 - 501 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 117 - Nul de nous n'est hors de lui. — Mais aucun de nous n'est lui. — Chacun de nous vit de sa vie, — et tous nous communions en lui ; car il est TOUT CE QUI EST* ». Nul de nous n'est hors de lui!
Page 94 - ... le Père et l'avenir ; enfin son apparition encouragea les femmes du monde à se manifester, car peu après cet essai parurent plusieurs recueils rédigés par des femmes de la société, arborant pour drapeau la littérature légère, les modes, etc. Elles réussirent, eurent des abonnées, et par cela même aidèrent à l'émancipation de la pensée féminine.
Page 416 - ... la langue française une règle qui prétend que deux négations valent une affirmation. Jugeant en conséquence le fait présent par analogie, je dis : manger de la viande de porc, oh ! ceci est fort mal assurément; ou bien encore : boire en cachette le jus fermenté de la vigne, c'est également un grand tort; mais réunir et sceller ces deux fautes dans son for intérieur, c'est appliquer la règle française en les détruisant l'une par l'autre. Chez le Père Enfantin, nous sommes en France,...
Page 416 - Celui-ci, musulman de fraîche date, crut devoir faire du zèle en s'abstenant, devant son supérieur, de vin et de viande de porc, denrées prohibées par le Coran; tout en leur jetant des regards doux et caressants, il se tenait coi, dans une prudente réserve; mais le Pacha, joyeux convive, d'une tenue convenable, même à une table européenne, le mit à l'aise aussitôt en lui disant : « Sidi Mohammed, il se trouve, dans la langue française, une règle qui prétend que deux négations valent...
Page 266 - En examinant toutes ces maisons, mes idées se rembrunissent; j'y remarque une porte étroite et basse, toujours fermée; point d'autre ouverture par le bas; les fenêtres des étages supérieurs sont grillagées d'étroits losanges qui ne permettraient pas à la petite main d'un enfant d'y passer. En levant mon regard, je distingue derrière ces grilles de grands yeux noirs nous regardant avec curiosité. La vue de ces recluses m'impressionne vivement.
Page 113 - Nous n'appelons aucune femme en « particulier, mais nous regarderons toutes celles qui « viendront à nous comme envoyées par Dieu même.
Page 75 - Ce fut dans ces dispositions que me trouva la doctrine saint-simonienne. Lorsque je connus la notion du progrès indéfini et, comme Dieu, éternel, lorsque j'eus apprécié l'idée fondamentale de notre liberté et de l'avenir religieux dans cette parole du Père Enfantin: «Dieu, Père et Mère de tous et de toutes», j'en éprouvai comme un éblouissement; je ressentis une joie immense en retrouvant en moi la pensée, le cœur et l'action libres, en vertu de ces saintes formules. Dieu m'avait...
Page 78 - Bazard [portait] sur son mâle et austère visage la force et l'énergie du lutteur. Le Père Enfantin [montrait] dans toute sa personne la douceur, le calme d'une volonté forte et aussi la beauté, le charme de l'apôtre de l'avenir et des femmes. En le voyant, en l'écoutant, mon cœur et ma fierté féminine lui donnèrent avec joie, mais à lui seul, le doux et auguste nom de Père™.
Page 416 - C'est Méhémet-Ali, le vice-roi actuel, qui, plus tolérant que ses prédécesseurs, vient d'accorder, depuis peu, aux réclamations des francs la liberté de célébrer le rite romain, avec le cérémonial prescrit, dans une chapelle particulière. Maintenant chaque jour férié voit accourir à l'église franque tout ce qui appartient à la communion catholique. Là, une foule dejeunes Levantines, de Grecques, d'Italiennes, se rendent avec empressement. Mais ces jolies pécheresses n'y occupent...
Page 94 - Suzanne prend-elle pour épigraphe "le mot de Jeanne Darc: Notre bannière étant à la peine, il est juste qu'elle soit à l'honneur

Informations bibliographiques