Reliques & arts précieux en pays mosan: du haut Moyen Age à l'époque contemporaine

Couverture
Editions du CEFAL, 2002 - 266 pages

Reliques et arts précieux en pays mosan. Du haut Moyen Age à l'époque contemporaine ouvre la porte à la découverte de vestiges inédits et invite à la relecture d'oeuvres d'art, certaines internationalement connues. L'hagiographie mosane est d'une richesse infinie et le culte des saints est multiforme à travers les reliques, les textes hagiographiques (Vies, Miracles ...), la liturgie,l'architecture, l'iconographie, l'art ... Les pèlerinages quadrillent le pays mosan. Sans nullement prétendre à l'exhaustivité, cet ouvrage trace un cheminement historique doublé d'une analyse d'archéologie et d'histoire de l'art, qui replace les reliques dans l'histoire de la civilisation médiévale, concourt à leur compréhension et étudie l'orfèverie qui leur sert d'écrin. Les principaux saints, Materne, Servais, Lambert, Hubert, Remacle, Quirin, Domitien, Mengold, Ode, Begge, Perpète ... y trouvent leur histoire revisitée, leur légende analysée et leurs oeuvres d'art replacées dans une large vision de l'histoire et de l'histoire de l'art.  

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

INTRODUCTION
9
Erlebald gardien des reliques de StavelotMalmedy 11581192
73
Stavelot et Malmedy solidarité et concurrence hagiographique
96
SaintLaurent à Liège au croisement des routes de Rome et des confraternités
103
la clé de saint Hubert palladium de la cité épiscopale
109
Les Miracula Remacli miroir de la société autour de lan mil
129
Les Miracles de saint Perpète en lan 1599 et quelque peu auparavant
138
Le bâton de christianisation en pays mosan
141
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2002)

Philippe George est Conservateur du Trésor de la Cathédrale de Liège et Maître de Conférences à l'Université de Liège. A Liège, sa ville natale, il s'est investi dans la protection du patrimoine artistique, et depuis plus de vingt ans la cathédrale bénéficie de son expérience. A l'Université de Liège il multiplie les relations entre histoire, histoire de l'art et archéologie, et leurs disciplines auxiliaires dans une collaboration et un dialogue interdisciplinaires et interfacultaires dont il est intimement convaincu de la nécessité et de l'efficacité. Sa seconde patrie est Malmedy, où, avec l'Association Malmedy.Art & Histoire, il développe de nombreux contacts scientifiques. Sa passion pour la Touraine et l'Anjou l'a mis sur les traces des rapports entre le pays mosan et le "jardin de la France". Son intérêt pour le monde slave lui a ouvert les horizons orthodoxe et byzantin. Il livre ici une première synthèse de ses recherches spécialisées.

Informations bibliographiques