BERLIN ENTRE LES DEUX GUERRES : UNE SYMBIOSE JUDÉO-ALLEMANDE ?

Couverture
Editions L'Harmattan, 1 oct. 2000 - 190 pages
Pendant la République de Weimar, les Juifs allemands, pour la première fois de leur histoire, furent des citoyens à part entière. Les intellectuels et artistes juifs furent nombreux à s'affirmer dans la culture allemande. Leur créativité pouvait donner l'illusion d'une " synthèse germano-juive ", " d'une symbiose judéo-allemande ". Pourtant, comme le dit Gershom Sholem, " les juifs ne se parlaient qu'à eux-mêmes, pour ne pas dire qu'ils s'assourdissaient eux-mêmes ". C'est que les élites culturelles allemandes n'ont porté qu'un intérêt médiocre à leurs interlocuteurs juifs et à leur culture, les amenant ainsi à se questionner sur leur identité.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques