Séances des Écoles normales: Débats, Volume 2

Couverture
à l'imprimerie du Cercle-social, 1800
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 219 - Forme j'eusse eu tu eusses eu il eût eu nous eussions eu vous eussiez eu ils eussent eu SUBJONCTIF Présent ou Futur que j'aie que tu aies qu'il ait que nous ayons que vous ayez qu'ils aient...
Page 403 - Mais il me reste un fils... Vous saurez quelque jour, Madame, pour un fils jusqu'où va notre amour; Mais vous ne saurez pas, du moins je le souhaite, En quel trouble mortel son intérêt nous jette , Lorsque, de tant de biens qui pouvaient nous flatter, C'est le seul qui nous reste, et qu'on veut nous l'ôter.
Page 408 - Mais qu'il ne songe plus, Céphise, à nous venger : Nous lui laissons un maître, il le doit ménager. Qu'il ait de ses aïeux un souvenir modeste : II est du sang d'Hector, mais il en est le reste; Et pour ce reste enfin j'ai moi-même, en un jour, Sacrifié mon sang, ma haine, et mon amour.
Page 219 - Présent j'aurais tu aurais il aurait nous aurions vous auriez ils auraient Passé 1' re Forme j'aurais eu tu aurais eu il aurait eu nous aurions eu vous auriez eu ils auraient eu...
Page 386 - Pauvre Didon, où t'a réduite De tes maris le triste sort ! L'un, en mourant, cause ta fuite; L'autre, en fuyant, cause ta mort.
Page 374 - O toi qui vois la honte où je suis descendue, Implacable Vénus, suis-je assez confondue ! Tu ne saurais plus loin pousser ta cruauté. Ton triomphe est parfait ; tous tes traits ont porté. Cruelle, si tu veux une gloire nouvelle, Attaque un ennemi qui te soit plus rebelle. Hippolyte te fuit ; et, bravant ton courroux...
Page 503 - Dans ses honteux plaisirs, s'il cherche à se cacher, Un éternel témoin les lui vient reprocher ; Son juge est dans son cœur: tribunal où réside Le censeur de l'ingrat, du traître, du perfide.
Page 432 - Français , que les formei respectueuses du langage se piêtent , sans qu'il y ait plus rien à craindre pour celui qui les emploie , à l'expression des tendres affections de l'âme , et de la vénération profonde ; aujourd'hui qu'on ne reconnaît d'autre égalité que celle des droits naturels ; que tout est rentré dans l'ordre , que nos sanguinaires réformateurs se sont, pour la plupart, fait justice , ou l'ont reçue , l'usage du , TU , et du , TOI , n'est réservé qu'aux tendres sentimens...
Page 490 - Fendent les flots tremblants sous un si noble poids. Louis, les animant du feu de son courage, Se plaint de sa grandeur qui l'attache au rivage.
Page 490 - Déjà du plomb mortel plus d'un brave est atteint Sous les fougueux Coursiers l'onde écume et se plaint. De tant de coups affreux la tempête orageuse Tient un temps sur les eaux la fortune douteuse, Mais Louis d'un regard sait bientôt la fixer.

Informations bibliographiques