La fiction universelle

Couverture
Société du Mercure de France, 1903 - 419 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 418 - Novembre 1982 sur les presses de l'Imprimerie du Champ-de-Mars - 09700 Saverdun N° d'imprimeur : 13149 - Dépôt légal : Novembre 1982. 2 * i <* RETURN TO thé circulation desk of any University of California Library or to thé NORTHERN REGIONAL LIBRARY FACILITY Bldg. 400, Richmond Field Station University of California Richmond, ÇA 94804-4698 * » ALL BOOKS MAY BE RECALLED AFTER 7 DAYS • 2-month loans may be renewed by calling (510)642-6753...
Page 78 - Un désir indéniable à mon temps est de séparer comme en vue d'attributions différentes le double état de la parole, brut ou immédiat ici, là essentiel.
Page 414 - Littérature, Poésie, Théâtre, Musique, Peinture, Sculpture Philosophie. Histoire, Sociologie, Sciences, Voyages Bibliophilie, Sciences occultes Critique, Littératures étrangères, Revue de la Quinzaine La Revue de la Quinzaine s'alimente à l'étranger autant qu'en France elle offre un nombre considérable de documents, et constitue une sorte d' « encyclopédie au jour le jour » du mouvement universel des idées.
Page 74 - Enfin, si les accidents du monde, dès qu'ils sont perçus, vous apparaissent transposés comme pour l'emploi d'une illusion à décrire, tellement que toutes les choses, y compris votre existence, ne vous sembleront pas avoir d'autre utilité...
Page 203 - Enlevé si jeune à son milieu naturel et passant ses vacances mêmes au lycée, orphelin et réduit pour toute satisfaction sentimentale à l'estime de ses maîtres, il est un produit pédagogique, un fils de la raison, étranger à nos habitudes traditionnelles, locales ou de famille, tout abstrait, et vraiment suspendu dans le vide. Ses mœurs, ses attaches, il les a discutées, préférées et décidées.
Page 248 - Et qu'à ce triste prix tout doit être acheté. Les moissons pour mûrir ont besoin de rosée; Pour vivre et pour sentir, l'homme a besoin des pleurs; La joie a pour symbole une plante brisée, Humide encor de pluie et couverte de fleurs.
Page 260 - AMOUR, dispensateur du ciel et de l'enfer, Eros, aux yeux changeants et beaux comme la mer, Eros, qui sais dompter les âmes les plus fortes, Dieu corrupteur, par qui tant de races sont mortes, Dieu des forfaits obscurs et des subtils poisons, Habile instigateur des longues trahisons, Rusé, fourbe, malin, ami de l'adultère, Sois béni, Dieu sauveur, qui consoles la terre!
Page 368 - une association d'idées unies entre elles par le lien d'une utilité actuelle » : sera fausse « toute association d'idées autour de laquelle n'existe plus le lien déjà défait d'une utilité ancienne et périmée.
Page 170 - Qu'il se donne la peine de relire le sonnet, non moins fameux, de Jadis et Naguère : Je suis l'Empire à la fin de la décadence...
Page 72 - Oui, nous sortons de l'amour avec un abattement de l'Ame, un affadissement de tout l'être, une prostration du désir, une tristesse vague, informulée, sans bornes. Notre corps et notre esprit ont des lendemains d'un gris que je ne puis dire et où la vie me semble plate comme un vin éventé.

Informations bibliographiques