De la liberté chez les peuples, anciens et modernes; ou, Tableau des droits naturels et des facultés physiques et morales de l'homme

Couverture
Philippe, 1830 - 488 pages

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 87 - Si la nature, au lieu de mains et de doigts flexibles, eût terminé nos poignets par un pied de cheval, qui doute que les hommes sans arts, sans habitations, sans défense contre les animaux, tout occupés du soin de pourvoir à leur nourriture et d'éviter les bêtes féroces, ne fussent encore errants dans les forêts comme des troupeaux fugitifs (i)?
Page 272 - Accordez à tous la tolérance civile , non en approuvant tout comme indifférent , mais en souffrant avec patience tout ce que Dieu souffre , et en tâchant de ramener les hommes par une douce persuasion.
Page 259 - Lorsque sur cette mer on vogue à pleines voiles, Qu'on croit avoir pour soi les vents et les étoiles, II est bien malaisé de régler ses désirs...
Page 178 - Me voici donc seul sur la terre, n'ayant plus de frère, de prochain, d'ami, de société que moimême. Le plus sociable et le plus aimant des, humains en a été proscrit par un accord unanime.
Page 182 - Au banquet de la vie, infortuné convive, J'apparus un jour, et je meurs ; Je meurs, et sur ma tombe, où lentement j'arrive, Nul ne viendra verser des pleurs.
Page 362 - N'est-il pas clair qu'on n'est engagé à rien envers celui dont on a droit de tout exiger? Et cette seule condition , sans équivalent , sans échange , n'entraîne-t-elle pas la nullité de l'acte?
Page 55 - Le peuple qui a la souveraine puissance , doit faire par lui-même tout ce qu'il peut bien faire ; et ce qu'il ne peut pas bien faire , il faut qu'il le fasse par ses ministres.
Page 66 - L'une est la faculté de recevoir les impressions différentes que font sur nous les objets extérieurs : on la nomme sensibilité physique. L'autre est la faculté de conserver l'impression que ces objets ont faite sur nous : on l'appelle mémoire, et la mémoire n'est autre chose qu'une sensation continuée, mais affaiblie.
Page 116 - ... dont l'impression vive et prompte devance la volonté, nous décèle et rend au dehors, par des signes pathétiques , les images de nos secrètes agitations.
Page 362 - Renoncer à sa liberté, c'est renoncer à sa qualité d'homme, aux droits de l'humanité, même à ses devoirs. Il n'ya nul dédommagement possible pour quiconque renonce à tout. Une telle renonciation est incompatible avec la nature de l'homme : et c'est ôter toute moralité à ses actions que d'ôter toute liberté à sa volonté.

Informations bibliographiques