Anatomie de la Révolution conservatrice

Couverture
Les Editions de la MSH, 1996 - 262 pages
On a coutume de classer dans la “Révolution conservatrice” des revues comme Die Tat, le Deutsches Volkstum et la Deutsche Rundschau, des cercles comme le Juni-Klub ou les groupes qui gravitaient autour d'Ernst Jünger et Ernst Niekisch, et des auteurs isolés comme Spengler, Freyer, Schmitt ou Jung. Dans son analyse, l'auteur met en relief les contrastes qui caractérisent le large spectre situé entre les nationaux-allemands et les nationaux-socialistes. Il étudie d'abord du point de vue des biographies et de l'histoire des mentalités, l'origine de ces auteurs. Puis il analyse leur position à l'égard des concepts politiques centraux comme l'État, le peuple, la Nation, le Reich ou la race. Il évoque enfin leur position dans le jeu des forces politiques de Weimar. Cet aperçu des idées politiques de la droite intellectuelle de l'entre-deux-guerres en Allemagne se concentre enfin de compte sur leur idée directice, celle d'un nouveau nationalisme.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Introduction
1
conservatrice dans le prisme de la biographie
29
Définition de lennemi
59
Propriété privée ou socialisme dEtat ?
70
Rupture ou accélération
82
Nation peuple
92
Race
112
Le Reich
122
Des petits bourgeois en peau de lion
138
Italia docet
148
La mésalliance de Munich
161
Oscillation à gauche
172
Observation du gouvernement
185
Dans le ventre du poisson
196
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 250 - Politische Romantik und Gegenrevolution. Fluchtwege aus der Krise der bürgerlichen Gesellschaft: Das Beispiel des Tat'-Kreises, Frankfurt.
Page 253 - Preußischen Stil" zum "Dritten Reich". Arthur Moeller van den Brück », in : K.
Page 252 - Jung. The Conservative Revolution in Theory and Practice », Central European History 21 : 142-174.
Page 259 - Erosionen staatlicher Herrschaft. Zum Begriff des Politischen bei Carl Schmitt », Archiv d.

Informations bibliographiques