Tableau philosophique de l'esprit de M. de Voltaire: Pour servir de suite à ses ouvrages, & de mémoires à l'histoire de sa vie, Volume 9

Couverture
Chez les freres Crammer., 1772 - 300 pages

À l'intérieur du livre

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 202 - J'ai reçu, monsieur, votre nouveau livre ** contre le genre humain, je vous en remercie. Vous plairez aux hommes, à qui vous dites leurs vérités, mais vous ne les corrigerez pas.
Page 132 - QU'AS-TU, petit bourgeois d'une petite ville ? Quel accident étrange, en allumant ta bile, A sur ton large front répandu la rougeur ? D'où vient que tes 'gros yeux pétillent de fureur ? Réponds donc. — L'univers doit venger mes injures ; L'univers me contemple, et les races futures Contre mes ennemis déposeront pour moi. — L'univers, mon ami, ne pense point à toi, L'avenir encor...
Page 60 - Qu'on parcoure l'histoire ancienne et moderne, on ne trouvera point d'exemple |de prince qui ait donné sept mille écus de pension à un homme de lettres à titre d'homme de lettres. Il ya eu de plus grands...
Page 55 - ... mon pot de chambre ; mais dès que j'aurai un peu de force...
Page 50 - Ecrit , déclarant ne préten„ dre rien de Sa Majefté le Roi de „ Prufle ; & je n'attends rien dans „ l'état cruel où je fuis, que la com...
Page 47 - Je les sacrifie de bon cœur à ceux qui croient augmenter leur réputation en diminuant celle des autres. Je n'ai ni la folie ni la vanité de certains auteurs. Les cabales des gens de lettres me paraissent l'opprobre de la littérature. Je n'en estime cependant pas moins les honnêtes gens qui les cultivent. Les chefs de cabales sont seuls avilis à mes yeux.
Page 202 - On n'a jamais employé tant d'esprit à vouloir nous rendre bêtes. Il prend envie de marcher à quatre pattes, quand on lit votre ouvrage.
Page 53 - Voudriez-vous, monsieur, pousser l'animosité si loin? Ayez encore la bonté de faire une petite attention : pour peu que vous vouliez exalter votre âme pour voir clairement l'avenir, vous verrez que si vous...
Page 293 - Paris le 30 mai dernier, présenté à notre église le jour d'hier, où il est déposé, jusqu'à ce que, conformément à sa dernière volonté, il puisse...
Page 55 - Il sera triste pour vous que les Allemands que vous avez tant vilipendés aient inventé la poudre, comme vous devez vous plaindre qu'ils aient inventé l'imprimerie. Adieu, mon cher président.

Informations bibliographiques