Oeuvres completes de l'abbé Proyart ...

Couverture
Méquignon fils aine, 1819
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

h mesmer par un curé

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 207 - ... ou même décriées comme des injustices. Les écrits qui ont paru pendant l'assemblée des notables, les mémoires qui ont été remis aux princes soussignés, les demandes formées par diverses...
Page 209 - Mais tout ce qu'on peut attendre du plus tendre intérêt au bonheur public, tout ce qu'on peut demander à un souverain, le premier ami de ses peuples, vous pouvez, vous devez l'espérer de mes sentiments.
Page 43 - Quand on a tout perdu, quand on n'a plus d'espoir, La vie est un opprobre, et la mort un devoir.
Page 280 - Les actions de bruit et d'éclat ne sont pas toujours celles qui le touchent davantage, et ce qui se passe dans le secret de notre cœur est souvent ce qu'il observe avec plus d'attention.
Page 236 - Constance ajoutaient à la gaieté de bonne compagnie cette sorte de liberté qui n'en gardait pas toujours le ton : on en était alors venu dans le monde au point où tout est permis pour faire rire.
Page 277 - Ce serait pour elle un second martyre, après celui qu'elle a enduré pour la foi. Princes, elle vous aime; elle prie nuit et jour pour vous; vous n'avez point de ressource plus assurée que sa fidélité. Outre qu'elle attire sur...
Page 280 - Ce que nous avons d'avantages sur les autres hommes est pour nous un nouveau titre de sujétion, et après ce qu'il a fait pour nous, notre dignité se relève par tous les devoirs que nous lui rendons. Mais sachez que, pour le servir selon ses désirs...
Page 276 - C'est cette foi qui vainquit le monde. Après ce spectacle de trois cents ans, Dieu se souvint enfin de ses anciennes promesses; il daigna faire aux maîtres du monde la grâce de les admettre aux pieds de son épouse. Ils en devinrent les nourriciers, et il leur fut donné de baiser la poussière de ses pieds (*). Fut-ce un secours qui vint à propos pour soutenir l'Église ébranlée?
Page 280 - Vous devez savoir, avant toutes choses, mon fils, que «nous ne saurions montrer trop de respect pour Celui qui «nous fait respecter de tant de milliers d'hommes. La pre«mière partie de la politique est celle qui nous enseigne «à le bien servir. La soumission que nous avons pour lui «est la plus belle leçon que nous puissions donner de celle «qui nous est due, et nous péchons contre la prudence, «aussi bien...
Page 36 - L'homme le plus heureux est aussi le plus sage; Et, depuis le vieillard qui touche à son tombeau, Jusqu'au jeune homme à peine échappé du berceau, A la ville, à la cour, au sein de l'opulence, Sous les affreux lambeaux de l'obscure indigence, La débauche, au teint pâle, aux regards effrontés. Enflamme tous les cœurs, vers le crime emportés.

Informations bibliographiques