Images de page
PDF
ePub

OUVRAGES DU MÊME AUTEUR

EN SARDAIGNE :

Améliorations de la race chevaline dans l'ile de Sardaigne . . 1849 Essai sur la réorganisation de l'école de cavalerie dans l'armée

1849

sarde... Une parole sur le recrutement et sur l'avancement dans l'armée sarde.

1850 Lettre sur l'arméo sarde et sur le corps expédionnaire de

Crimée.
Biographie du général Alexandre de La Marmora.

1854 L'ordro militaire de Savoie et la paix. Divers articles dans le Spectateur militaire, la Gazetle mili

taire de Turin et autres journaux.

1854

1854

EN FRANCE :

L'Italie et son armée en 1865, 1 vol. in-18. . .

1866

Cliclıy.

Imprimerie Paul DUPONT, 12, r, du Bac-d'Asnières (1700—78).

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

PAR

[graphic]

Charles

Le Comte DU VERGER SAINT-THOMAS

Officier supérieur de cavalerie

ancien député

PARIS

E. DENTU, LIBRAIRE - ÉDITEUR

PALAIS-ROYAL, 15, 17 ET 19, GALERIE D'ORLÉANS

1879
Tous droits réservés

[merged small][ocr errors]
[merged small][ocr errors]

S'il est vrai, s'il est justement admis dans toute société civilisée que l'honneur ne soit pas chose moins sacrée que les lois qui régissent les États; bien que le duel soit depuis plusieurs siècles déclaré hors la loi; bien que dans l'ordre légal on ne puisse attribuer la qualité de code qu'à celui sanctionné par la loi; dans l'ordre moral, et suivant les conseils toujours prépondérants de l'esprit pratique, nous ne craindrons jamais de présenter ni de défendre sous le nom de Code, les règles imposées par l'honneur.

Chacun, nous dit M. de Chateauvillard, est exposé à cette dure nécessité de risquer sa vie pour venger une offense, une injure. C'est donc

г.су

[ocr errors]

a,

581718

une affaire assez importante dans l'existence pour qu'elle soit d'avance réglée selon les formes voulues par la délicatesse et le droit.

Des exemples sans cesse renaissants nous prouvent chaque jour la nécessité de l'établir d'une manière formelle et d'éviter ainsi des fautes qui compromettent l'existence d'un ami, des assassinats que l'on croit devoir passer sous silence pour ne pas donner aux familles le déshonneur d'une récrimination; enfin, ce droit, c'est la sauvegarde de tous; s'il est enfreint, si le sang d'une victime vient à crier vengeance, il sera là accablant pour l'homme sans foi; il sera là encore pour soutenir l'homme courageux qu'on viendrait taxer d'homicide, pour le défendre, pour l'absoudre et faire tomber sur ceux qui l'attaquent l'infamie d'une blâmable accusation (Chateauvillard, Essai sur le duel, page 5).

- Les édits des rois prononçant les peines les plus sévères contre les duels, enchérissant même par des peines accessoires sur la peine de mort prononcée contre les délinquants; les arrêts des parlements; les injonctions et promesses des administrateurs d'hôpitaux chargés de la confiscation des biens des duellistes; les règlements de MM, les maréchaux de France;

« PrécédentContinuer »