Les Fortifications de terre et les origines féodales dans le Cinglais

Couverture
Publications du CRAHM, 1968 - 123 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 16 - Essai sur le pays de Caux au temps de la première abbaye de Fécamp.
Page 52 - Études sur les privilèges d'exemption et de juridiction ecclésiastiques des abbayes normandes depuis les origines jusqu'en 1140 (ARCHIVES DE LA FRANCE MONASTIQUE, vol.
Page 42 - Quelques observations sur le sens du mot villa, dans Le moyen age, t.
Page 9 - Fouillés de la Province de Rouen. Recueil des Historiens de la France.
Page 23 - J. Fournée, Enquête sur le culte populaire de saint Martin en Normandie. Paris, 1963.
Page 23 - E. EWIG, Le culte de saint Martin à l'époque franque, dans Revue d'histoire de l'Église de France, XL VII, 1961, p.
Page 39 - G. Tessier, Recueil des actes de Charles le Chauve, t. I, p.
Page 60 - Cette fortification de pierre construite sur l'extrémité de l'une des crêtes rocheuses du synclinal bocain, est composée d'une petite enceinte s'ouvrant vers l'est sur une basse-cour ; une porte fortifiée soutenue par des arcs de pierre permet le passage de l'une à l'autre...
Page 9 - F. Vaultier, Recherches historiques sur l'ancien pays de Cinglais, dans Mém. de la Soc.
Page 14 - G. Hubert, Voies Antiques. Les relations entre Jublains et Vieux, dans Annales de Normandie, n° 1, mars 1960, pp.

Informations bibliographiques