Memoires de La Societe Des Antiquaires de L'Ouest TOME Troisieme-1837

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 290 - Nous irons volontiers à notre ajour à Paris puisque mandé nous est du roi de France, mais ce sera le bassinet en la tête et soixante mille hommes en notre compagnie.
Page 104 - Du reste , il y avait des vici considérables et qui » tenaient lieu de villes dans plusieurs contrées. » Les vici se trouvaient , pour la plupart , dans les vallées, » sur le bord des rivières , à l'abri des bois , quelquefois au » milieu d'une plaine fertile. » Les bords du Clain réunissent sans doute toutes ces conditions; mais quel espoir, après dix-neuf siècles, de retrouver quelques traces des habitations des Gaulois, lorsque Strabon nous apprend qu'elles étaient construites avec...
Page 133 - ... du niveau de l'entrée à celui de la sortie. Les parois en étaient parementées en pierres carrées de petit appareil, et la naissance de la voûte était appuyée sur d'énormes pierres taillées en corniche, dont la plus grande partie a été enlevée et remplacée par des supports en mauvaise maçonnerie.
Page 296 - ... son disciple qu'il pouvait choisir , soit dans l'église romaine , soit dans les églises des Gaules ou des autres nations , tout ce qu'il croirait pouvoir plus contribuer à la gloire de Dieu , pour l'établir dans sa nouvelle église d'Angleterre. Car il ne faut pas, ajoutait St Grégoire, estimer les choses à cause des lieux , mais les lieux à cause des choses (1). Un tel jugement, émané d'une telle autorité, semblait assurer à notre liturgie une durée perpétuelle , et deux siècles...
Page 178 - C'est donc Jean de Bourbon , comte de la Marche , mort en 1393 , époux de Catherine de Vendôme. 11 ya eu intervertissement avec la 9e fenêtre. Un écusson orné d'arabesques , supporté par des génies , avec cette inscription : « CY APRÈS EST LA GENEALOGIE DE LA MAISON DE VENDOME ET DE LA ROCHE-suR-YON , » sépare Jean de Bourbon d'une femme à genoux sur un prie-dieu au bas duquel un cartouche porte le nom d'Ysabeau, sœur du roi Philippe de Valois. L'écusson n'est...
Page 258 - ... plus sa vaste nef. Isolée au fond d'un vallon silencieux, c'est à peine si elle attire les regards du voyageur qui passe dans son voisinage. Cependant , vue du haut de la colline qu'on descend en y arrivant de Poitiers, elle se présente d'une manière pittoresque au milieu de prairies verdoyantes, et ombragée des bois touffus qui durent être plus d'une fois le théâtre des chasses aventureuses des comtes de Poitou ses fondateurs. A peu de distance jaillit la fontaine qui a donné son nom...
Page 288 - ... mais les tiennent en grand dépit et vileté. Et ont les officiers du prince si surmonté toutes gens en Poitou, en Saintonge et en la Rochelle, qu'ils prennent tout en abandon ; et y font si grands levées, au titre du prince, que nul n'a rien ou sien.
Page 160 - Leur charte est copiée dans le cartulaire de Sele, au fol. 45 verso. Elle est suivie d'un autre acte de même date, par lequel lesdits abbé et couvent confirment aussi une messe en l'honneur de Notre-Dame, fondée dans le prieuré. Au folio 57 du cartulaire est copiée la charte par laquelle Henri II , roi d'Angleterre, duc de Normandie et d'Aquitaine et comte d'Anjou, confirme à l'abbaye de Saint-Florent de Saumur non-seulement l'église de Sele et ses dépendances, telles qu'elles leur ont été...
Page 36 - ... c'est le pays des tombeaux , des ruines , des » hiéroglyphes , des nations mortes ; c'est le pays des chro» nologies de trois cent mille ans, pays de prodiges, témoin » de la création de l'homme , et point de départ de tous les » peuples qui couvrent aujourd'hui le globe ; là régnèrent , » avant le déluge, les divinités mythologiques de la Perse , » de l'Egypte, de l'Inde et de la Grèce; là s'écoulèrent les » jours des patriarches et des prophètes ; Moïse y entendit » la...
Page 36 - L'histoire de l'Asie , c'est l'histoire du genre humain ; elle s'ouvre par la création; dans son origine elle touche à Dieu, et dans son déclin à la grande scène évangélique qui devait renouveler le monde et transporter la puissance civilisatrice de l'Orient à l'Occident.

Informations bibliographiques