Glossaire vaudois

Couverture
G. Bridel, 1861 - 301 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 130 - Saint-Pierre. ce qui est pis, à vivre, en la soutenant, aussi misérable que pourront le rendre d'insolents rebelles. (Guizot.) Dabei findet sich sehr häufig das von der Grammatik verworfene pire. Demandez quelle heure il est à un homme qui vous réponde: II est onze heures-z-un quart, ou onze heures-z-et demie; vous en concluez à l'instant que vous avez affaire à quelqu'un de petite éducation, et ce qui est pire, à un sot. (Fr. Wey.) Arnaud parle de relèvement d'une âme à la pensée de...
Page 147 - Il est si jeune, que si on lui tordait le nez, il en sortirait encore du lait. Qui le lordroit le nez, il en sorliroilcncore du liiict. (Comédie de» Prorcrbes. 163i). El. Ti fais l'suli, ni si l'on t'sitoirdcf ti narenne , i n' vainreut qu
Page 217 - C'est grand'honte Qu'il faille voir ainsi clocher ce jeune fils, Tandis que ce nigaud , comme un évêque assis , Fait le veau sur son âne , et pense être bien sage. Il n'est, dit le meunier, plus de veaux à mon âge : Passez votre chemin, la fille, et m'en croyez.
Page 210 - Ce n'est pas le tout que des choux, il faut encore de la graisse. C'est-à-dire, qu'on n'a qu'une partie des choses nécessaires pour venir à bout de quelqu 'entreprise.
Page 66 - Toutes en un tas comme pelotes, A petit feu de chenevottes Tôt allumées, tôt éteintes; Et jadis fûmes si mignottes! Ainsi en prend à maints et maintes.
Page 35 - Border un lit , Engager le bout des draps et de la couverture entre le bois de lit et la paillasse, ou le matelas. En termes de Marine , Border un bâtiment , Revêtir sa membrure de bordages. Border les avirons, Les mettre sur le bord d'un bâtiment à rames , prêts à nager.
Page 106 - Montfaucon , chap. iv, dans les Mémoires et documents publiés par la Société d'histoire de la Suisse romande, t.
Page 142 - Recherches sur les langues anciennes et modernes de la Suisse, et principalement du pays de Vaud; Genève, 1758, in-8°; — Théologie astronomique de W.
Page 24 - Remarque. Si ne peut qualifier les locutions adverbiales. On ne doit donc pas dire: il était si en peine, si en colère, si à l'aise, il est venu si- à propos ; il faut dire: il était si PORT en peine, si FORT en colère, si BIEN à son aise ; il est vcnu si BIEN à propos.
Page 24 - Si ne peut qualifier les locutions adverbiales. On ne doit donc pas dire : il était si en peine, si en colère, si à l'aise, il est venu si à propos ; il faut dire : il était si FORT en peine, si FORT , en colère, si BIEN à son aise ; il est venu si BIEN à propos.

Informations bibliographiques