Histoire critique du gnosticisme, et de son influence sur les sectes religieuses et philosophiques des six premiers siècles de lè̕re chrétienne, Volume 3

Couverture
V.e Levrault, 1841 - 4 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 271 - Que personne ne vous séduise en quelque manière que ce soit; car ce jour ne viendra point que l'apostasie ne soit arrivée auparavant , et qu'on n'ait vu paraître l'homme de péché, cet enfant de perdition , 4.
Page 271 - Cet ennemi de Dieu, qui s'élèvera au-dessus de tout ce qui est appelé Dieu, ou qui est adoré, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, voulant lui-même passer pour Dieu.
Page 236 - En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes ; et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas comprise.
Page 84 - esprit vivant , après avoir ramené l'homme primitif dans l'empire des lumières , élève au-dessus du monde la partie de l'âme céleste qui n'avait pas été atteinte par le mélange avec l'empire des ténèbres. Placée dans la région du soleil et de la lune , cette âme pure , ce fils de l'homme, ce rédempteur, ce Cliristos, en un mot, travaille à délivrer et à attirer de nouveau à elle.
Page 305 - Ils honoraient d'ailleurs les démons dont le pouvoir n'avait pu être vaincu par Jésus. Mais, contrairement à ce qui se passait dans l'ordre du Temple, ce culte des puissances inférieures avait moins pour mobile le désir d'en recevoir des bienfaits que la crainte d'en être maltraité. Il n'y...
Page 8 - ... symboles et des légendes. Le personnage couché représente le corps du défunt. Cette représentation de l'être immortel sorti du corps et planant au-dessus de lui, paraît imitée du symbolisme persépolitain et égyptien. Dans le premier le ferouer ou la forme idéale de l'homme, l'homme spirituel, est souvent figuré à côté de l'homme corporel, pour les rois surtout. Dans le second le défunt ou la défunte se trouve tantôt représenté sous sa forme propre, tantôt sous celle d'un...
Page 100 - Dieu, est de la même substance que Dieu, et se trouve, avant de descendre vers le monde, dans une région céleste. C'est par séduction et pardegrésque son âme l'a quittée. Les mauvais esprits s'en emparent, l'entraînent...
Page 49 - Tatien ses théories, mais elle le censure ave* ses partisans lorsqu'il ose proscrire, sous le prétexte d'une perfection supérieure , le mariage , l'usage de la viande et du vin, et en général tous les plaisirs des sens (2). Les encratites étaient nombreux; ils s'affaiblirent en se divisant. Théodose crut cependant devoir rendre contre eux trois édits successifs.
Page 77 - Il est très - probable qu'il ne s'y borna pas plus aux doctrines vraiment évangéliques qu'il ne se gênait dans son enseignement. Il entendait la révélation dans le sens le plus large , et il attribuait aux sages et aux prophètes du paganisme des révélations si sublimes , qu'il les préférait à celles des Juifs.
Page 395 - ... et la misère; pour lui faire voir, dans tout ce qu'il y a de plus douloureux ou de plus humiliant, un sujet de joie et de glorification : la religion. «On le voit, rien ne peut remplacer la religion, rien ne pouvant remplir sa mission. « Or , la religion , pour le monde moderne , n'est pas autre chose que le christianisme. Le christianisme est donc encore la foi du monde.

Informations bibliographiques