Notices et extraits de quelques ouvrages écrits en patois du midi de la France: Variétés bibliographiques

Couverture
Leleux, 1840 - 188 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 100 - Quand vouldrez torner, laissés libre la main gaulche de la damoiselle, et gettés vostre bras gaulche sur son dos, en la prenant et serrant de vostre main gaulche par le faulx du corps au dessus de sa hanche droicte, et en mesme instant getterez vostre main droicte au dessoubz de son busq pour layder à saulter quand la pousserez devant vous avec vostre cuisse gaulche : Elle de sa part mettra sa main droicte sur vostre dos, ou sur vostre collet, et mettra sa main gaulche sur sa cuisse pour tenir...
Page 49 - Contre-escarpe à la part, barriquade à l'estrem, A cops, pousses é pics, qui da, qui tourne é pren ; Doune, doune à capsus, e bire d'arrouquades, Miugranes, cercle à houec, grosses arquabousades, Tire bales, baloun, bras birat à grans cops 680 De piques, d'armedast, houec de lanses é pots...
Page 172 - Asso es la carta et statut deu dreit de » premici et de dejloroment que lo senhor » de la terra et senhoria de Blanquefort a et » deu aver , en et sobren totas et cascunas las » filhas no noblas qui se maridan en la delta » senhoria , lo primier jorn de las nopsas. » Conaguda causa sia que cum de tot temps » de dreit , et per costuma anciaux , lo po...
Page 100 - El après avoir tournoyé par tant de cadances qu'il vous plaira, restituerez la damoiselle en sa place, où elle sentira (quelque bonne contenance qu'elle face) son cerveau esbranlé, plain de vertigues et tornoyemonts de teste; et vous n'en aurez peult-estre pas moins.
Page 50 - Doime doune deguens, passe la faschinade Saute lou qui pouira la poste claouerade, A trucs, truque au trie trac, pare pic, pare cop A l'espase , au puignau , au...
Page 55 - Diu nouirich lous auserets den ceu, Creigneras tu que nout doungue que peche? XLVI. La hemne qu'ei més que nou cau sabente, Que parle trop é que nou crein arren, Si lou marit la bride nou lou ten, A la perfin loun hé uë mes cousente. XLVII. Berou é force an prou bere parade, Lou* ben deu mon hé gran gai a la gent, Més tout aquo n'ei a la fin que bent : Apren bertut, qu'aquere ei de durade. XLV. — Quand tu as vu s'accroître ainsi ta maisonnée, ta pauvreté aussitôt t'a fait peur. Si Dieu...
Page 173 - ... concevoir les motifs, il ordonna que tous les ans, le lendemain de Pâques, les habitants nommeraient à la pluralité des voix, un roi choisi parmi les valets nés à Carbay. Il devait être garçon, porter pour couronne une peaud'écorce de saule entourée d'oreilles de lièvres, et le premier acte de sa royauté, était de sauter tout nu dans l'étang de Carbay. Cette condition remplie, la paroisse obtenait quittance entière de ses redevances. Le nouveau roi recevait ensuite de chaque ménage...
Page 68 - Cresen que suffisie, per intra dins lou ciel Ben qu'on visquesso en porc , de mouri coumo aniel. L'édition originale est due aux soins d'un avocat , de Roudil, qui s'exerça aussi avec quelque succés dans la poésie patoise. Le Sage n'a pas d'article dans la Biogr. Univ. ( elle est loin de mériter ce titre ) ; il a une mention de quatre lignes dans le Dictionnaire portatif des poêles français, de Philippon La Madeleine ( 1805 , p.
Page 100 - ... à saulter quand la pousserez devant vous avec vostre cuisse gaulche : Elle de sa part mettra sa main droicte sur vostre dos, ou sur vostre collet, et mettra sa main gaulche sur sa cuisse pour tenir ferme sa cotte ou sa robbe, affin que cueillant le vent, elle ne monstre sa chemise ou sa cuisse nue : Ce fait vous ferez par ensemble les tours de la volte, comme cy dessus a...
Page 89 - ... qe caje au pas de mort escura, Que d'encontrâ la polida pastora, Per qi mon co sospira d'hora en hora? 5 lo vau solet per serras e montanas, Hora-viàt, per combas, e campanas, Encoara aneyt entre can e lop êri Per l'Arramé, Més james no troberi. Ma desirada, Ans au reboix sortin 10 De qauqe cros, tres lops qi m'assotin Sordeix jo son que lo cervi herit, Qui de set a lo gaiit estarit, E ses espiâ per on se hica, ou passa S'en hutx per un dolo de mort lo cassa, 15 Més entretant, dam sas...

Informations bibliographiques