Le philosophe payen ou Pensées de Pline: avec un commentaire littéraire et moral par Formey, Volume 3

Couverture
Elie Luzac, fils, 1759
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 128 - Dieu ; qu'ils s'engageaient par serment, non à quelque crime, mais à ne point commettre de vol ni d'adultère, à ne point manquer à leur promesse, à ne point nier un dépôt; qu'après cela, ils...
Page 142 - L'affaire m'a paru digne de vos réflexions, par la multitude de ceux qui sont enveloppés dans ce péril; car un très-grand nombre de personnes de tout âge, de tout ordre, de tout sexe, sont et seront tous les jours impliquées dans cette accusation Ce mal contagieux n'a pas seulement infecté les villes, il a gagné les villages et les campagnes.
Page 75 - Pline. _ .A jondUon de ce lac à la mer peut rne tenter ; mais il faut bien prendre garde qu'en l'y joignant il ne s'y écoule tout entier. Vous fçaurez de Calphurnius...
Page 194 - ... d'expliquer les prétendues vérités cachées fous l'enveloppe de ces fables , mais pour tourner au bien du peuple les fruits mêmes de la folie & de fes préjugés.
Page 128 - Tous ces gens-là ont adoré votre image et les statues des dieux ; tous ont chargé le Christ de malédictions. Ils assuraient que toute leur erreur ou leur faute avoit été renfermée dans ces points : qu'à un jour marqué ils s'assembloient avant le lever du soleil, et chantoient tour à tour des vers à la louange...
Page 72 - ... briques. Les habitants de Claudiopolis creusent aussi, plutôt qu'ils ne bâtissent, un bain immense dans un bas-fond dominé par une montagne. Ils y emploient l'argent que les sénateurs surnuméraires, que vous avez daigné agréger à leur sénat, ont déjà offert pour leur entrée, ou payeront dès que je leur en ferai la demande. Comme je crains que les deniers publics dans une de ces entreprises et que dans l'autre vos bienfaits ne soient mal placés, je me vois obligé de vous supplier...
Page 89 - Cependant, pour que la joie pu« blique ne soit pas troublée, ou par la crainte de ceux « qui les ont obtenues, ou par la mémoire de celui qui les « a données, j'ai cru avantageux et nécessaire de prévenir « tous ces doutes par une explication publique de ma « volonté. Je ne veux pas que personne pense que, s'il « a obtenu de mes prédécesseurs quelque privilège ou pu« blic ou particulier, je puisse l'annuler pour qu'on nie
Page 106 - Il étoit fi jaloux du refpedl dû à fes {lames , qu'il fit condamner à mort une femme , dont tout le crime étoit de s'être déshabillée devant une repréfentadon de l'Empereur.
Page 126 - entre les mains un mémoire fans nom d'auteur , où l'on y> accufe d'être chrétiens différentes perfonnes qui nient de l'être » & de l'avoir jamais été. Ils ont , en ma préfence & dans les •» termes que je leur prefcrivois , invoqué les Dieux & offert
Page 46 - Ils crurent me devoir ce retour d'honnêteté de me laisser le choix du lieu. Mais ce que je n'ai pu encore entreprendre, retenu d'abord par ma maladie , ensuite par celle de votre auguste père , et enfin par les devoirs de la charge que vous m'avez donnée, je crois pouvoir aisément l'exécuter aujourd'hui.

Informations bibliographiques